Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La naissance du royaume

Aller en bas 
AuteurMessage
Tindranel
Posteur fou
Tindranel

Messages : 170
Date d'inscription : 10/08/2011
Age : 25
Localisation : Devant son ordi

La naissance du royaume Empty
MessageSujet: La naissance du royaume   La naissance du royaume EmptyMer 12 Sep - 23:55

Dans une vieille auberge, à la bordure de Sylvanaar, un barde divertissait les cliens. Voyant l'ambiance retomber après sa dernière chanson, et craignant de se faire jeter à la porte par le patron sans récolter un seul sou, il décida de sortir sa meilleur carte. Reprenant sa lyre, il s'éclaircit la gorge. Les têtes se retournèrent vers lui. Très bien, il avait l'attention de tous. Entamant quelques notes cristalline, il pris la parole :
" Approchez, approchez ! Ouvrez grand vos oreille car je vais maintenant vous conter la naissance du royaume.
Il fut un temps où le seigneur des désert, le pharaon, avait étendu son empire sur l'ensemble du monde connu. Aucune ville, aucun hameau n'échappait à la lumière du dieu du soleil. L'armée royale s'aventuraient jusque dans les contrée les plus reculées pour convertir, de grée ou de force au culte du soleil. Les statues à l'effigie des autres dieux étaient brisées, détruites. Les temples étaient pillées puis brulée par les chiens de guerre de Khepera, et laissairent place au temples du soleil. Les grands prètres et hauts dignitaires religieux disparaissaient mystérieusement Et les dieux eux mêmes, oublié, renié, déclinaient. Mais certaines divinités ne furent pas abandonnées, subsistèrent, grâce au croyances clandestines de quelques uns. Parmis ceux là, Fatalis, dieu de la mort et du destin, Exodius, dieu de la magie et enfin Gana, dieu de la vertue et de l'honneur, resistait encore à la suprémacie du dieu soleil.

Tout démarra dans une ville forestière nommé Sylvanaar. Les habitants des foret étaient des êtres étranges, aux silouettes élancées et au sens aiguisées. Leur peau était d'une clartée inquiétante pour les Ahmoses à la peau tannée par le soleil, et le temps ne semblait pas avoir de prise sur eux. Ces différences firent que les hommes du pharaon s'aventuraient le moins possible dans ces contrée, et les cultes interdits purent y proliférer avec une relative tranquilité. Les religions interdites s'étendirent aux villages alentours, de plus en plus loins. Dans de sombre chapelles souterraines, on priait Gala, Fatalis, Exoduis et autres dieux mineures pour la libération des terres et pour la liberté. On priait pour la chute de l'empire Ahmose. Avec les anciennes religions revint peu à peu l'espoir. Dans les différentes contrées conquises par le Pharaon, des manifestations, des révoltes éclataient. Suite à cela, des groupes indépendantistes s'organisèrent. Les révoltes devinrent régulières et plus organisées, et se transformèrent en véritables batailles rangée entre les hordes de miliciens furieux et les rangs organisées des soldats Ahmoses. Dans toutes les régions du monde, le khépesh, sabre Ahmose, rencontrait la hache, l'épée, la lance et la matraque. Les flèches Ahmoses croisait les pierres des frondes et les javelots. Face aux somptueuses bannières du dieu Soleil, des étendards païens arborant la sphère sacré d'Exodius, la larme de sang de Fatalis ou encore la croix de la vertu de Gana, entre autre, les défiaient. Les insurgées était mal entraîné et mal organisés, divisé en plusieurs groupes, mais en très large supériorité numérique, et les forces du Pharaon commençaient à ployer sous le nombre. Tout bascula quand à Sylvanaar, foyer de la révolte, les habitants de la foret réussir à repousser les soldat hors de la ville, et à la ''libérer''.

Pharaon, qui jusqu'alors ne c'était pas soucié de ces vague d’insurrection. Pour lui, ce n'était que quelques révoltes paysannes qui allait disparaître aussi vite qu'elle n'étaient apparu. Il fut donc choqué qu'elles ai pus prendre une telle ampleur. Il convoqua ses généraux, préparant une intervention pour mettre un terme à tout cela. Son esprit avait déjà conçu une stratégie efficace pour mater ces révoltes, il ne restait plus qu'a le mettre en pratique. Le plan qu'il expliqua à ses officiers était simple. Toutes les grandes villes recevraient des troupes fraîche en renfort, avec pour ordre de disperser toute manifestation ou rassemblement suspect. Un couvre feu serait établit dès la tombée de la nuit, et la garde de nuit serait triplée.Les meneurs des mouvements indépendantistes et chef des religions païennes devront être éliminées.
Il fallait également éliminer la source du problème : Sylvanaar. Un bataillon de sa garde partirai pour la ville rebelle. Elle ne tiendrai pas longtemps face au troupes d'élite de Khepera. Le Pharaon jubilait. Sa victoire ne faisait aucun doute, ces insurrections seraient matés et les religions païennes disparaîtrons pour de bon.

La stratégie du Pharaon était presque sans faille. Presque. Car deux grains de sable vinrent se glisser dans les rouage de son plan. Le premier portait le nom d'Eliath Sylvanaar, seigneur officieux de la ville du même nom. Quand Ahmosis avait étendu son empire aux royaumes voisins, Pharaon avait fait le choix d’épargner les familles royales dans les zones ou les tensions était fortes pour éviter d'éventuelle révoltes. Ce fut un choix risqué, dont il payait désormais les conséquences. Il avait réussi en un temps record à transformer la ville en véritable forteresse. Les hommes de Sylvanaar obéissait au moindre de ses ordres, et se battait jusqu'à la mort pour lui. Ils étaient galvanisées par la présence de leur seigneur et ne cédait pas un pouce de terrain. Plusieurs brèche avait été percé dans les murs de la ville, au prix de régiments entiers fauchés par des grêles de flèches. Mais même au niveau des brèches, les hommes des forets était là. Silencieux, organisées. Un premier rangs de soldats, bouclier levé, lance baissés, couvrait une ligne d'archer derrière. Les Ahmoses ne passaient pas. Et le bataillon de la garde n'avait fait aucune différence. La saison des pluie avaient transformée la foret et ces alentours en véritable bourbier, les cadavres s'empilait, baignant et s'enfonçant dans la boue. Les insectes devenaient légion. La moindre blessure s'infectait très rapidement. C'était l'enfer. Les deux camps avait subit des pertes effroyable. Mais aucun ne voulait céder. Du coté des assiégés, en désespoir de cause, ont recrutait de plus en plus les femmes pour se battre, qui se révélèrent aussi habiles à l'arc que leurs homologues masculins. Du coté des hommes de Pharaon, ont réclamait sans cesse des troupes fraîche. L'armement des hommes avait été également adaptée. Par exemples, de larges et lourds boucliers avaient été conçu pour se protéger des flèches. La bataille de Sylvanaar s'éternisait, symbole de la révolte, de la résistance à l'envahisseur. Le deuxième grain de sable venait de la région d'Embrosia, où, comme dans beaucoup d'autre région, on continuait à adorer secrètement les anciens dieux. En l’occurrence, c'est un ordre de chevalerie clandestin, désireux de venger son haut prêtre lâchement assassinée par les ahmose, qui posa problème. Les soldats fraîchement sorti des casernes s'attendait à affronter quelques indépendantistes en colère, aussi furent-ils surpris quand ils virent à travers la foule une cinquantaine de paladins en armure de plate, arme au poing et bouclier levé, charger leur rang. Cette événement se rependit comme une vague à toute la région. Les ordres de chevalerie de l'ancien royaume féodale d'Embrosia resurgissait un par un, faisant à nouveau couler le sang Ahmose. Les hommes du Pharaon furent boutés hors des terres des chevaliers en quelques semaines, après avoir subi des pertes monumentales.


A suivre



Le sujet sera édité a chaque ajout, je préviendrait a chaque édit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphirone
Empereur du forum
Saphirone

Messages : 1735
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 22
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

La naissance du royaume Empty
MessageSujet: Re: La naissance du royaume   La naissance du royaume EmptyJeu 13 Sep - 19:17

Vraiment super tindra, tu nous a pondu un super rp, j'espere que la suite sera aussi bien.

Tu resumes bien le fait que dans chaque camp, personne n'est tout blanc ou tout noir, les ahmoses prie la lumiere qui est censée les poussée a accomplir de bonne action, mais ils massacrent en son nom malgré tout. Franchement... J'adore !


Hail to the king baby ! king

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
 
La naissance du royaume
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de l'Ambassadeur du Royaume du Castille et León
» [Royaume Ogres] 2500pts
» Royaume d'ANGMAR
» Aragon (Royaume d') - Amitié ~ 10.04.1456
» armée du royaume de naples

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Archives :: Archives Embroses-
Sauter vers: