Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Récit de Saint Nicolas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Récit de Saint Nicolas   Jeu 27 Sep - 19:01

Récit de Saint Nicolas


CHAPITRE PREMIER : Au commencement

Je naquis en l'an neuf cents quatre-vingt-dix de notre ère, le onzième jour du mois de Décembre. À l'âge de trois ans, je sus lire et écrire le français. À sept ans, mes parents moururent tués par des brigands. La seule chose qu'ils m'eurent laissé était notre maison et mes sœurs. Elles étaient très jeunes. Je dus m'en occuper. Pour nous nourrir, je tuais des cochons à main nues, et j'appris à me servir d'une pioche pour pouvoir me fabriquer des ustensiles et outils. Notre régime alimentaire ne changea jamais : Un peu de porc au déjeuner et une soupe de champignons au dîner.
Mes dix-huit ans révolus, je décidai de quitter cet endroit, et de faire ma vie ailleurs. Je partis donc avec seulement une épée pour me défendre, et mes deux sœurs. J'étais assez fort pour me défendre et me débrouiller dans la nature, elles non. Je décidai alors de les emmener chez mon oncle et ma tante en chemin. Après vingt jours de marche, je parvins chez eux.
Ils vivaient dans une petite maison, au milieu d'une forêt. La maison était entièrement construite en bois. La forêt était grande et peuplée de nombreux animaux. On apercevait des cochons, des moutons, des vaches, des poules, et des loups.
J'entrai dans la maison et je leur racontai alors ce qui m'était arrivé depuis la mort de mes parents et j'allai me coucher. Je restai cinq jours, avant de repartir vers une vie meilleure.

CHAPITRE SECOND : Anarion

A mon réveil, je me mis en route vers un nouveau monde. Je dis au revoir à mon oncle, à ma tante et à mes sœurs. J'allai vers l'Est, en espérant trouver un territoire habité. Je traversai de nombreux territoires : Un désert, des montagnes, des plaines, une taïga,... Après une dizaine de jours, je trouvai enfin un lieu peuplé. En bord de mer se situait une magnifique ville. Je m'approchai alors de la ville, espérant croiser des personnes amicales. Trois guerriers me tombèrent alors dessus.
"Qui es-tu, étranger ? Me dit le premier.
- Je suis Nicolas, repondai-je.
- Que fais-tu ici, à Léhas ?
- Je cherche une vie meilleure.
- Je suis Floyd, Roy d'Embrosia, et à mes côtés se tiennent mes conseillers, Saint Mystic et Saint Thomasanisset.
- Enchanté, dirent-ils d'une même voix."
Je fis de même. Floyd reprit.
"Nicolas, si tu cherches une terre pour t'accueillir, tu es bien tombé, je suis d'accord pour t'accepter dans nos rangs.
- J'accepte, cher Roy. Je jure que je ne vous décevrai pas.
- Je l'espère. Viens avec moi, je vais t'emmener à notre capitale, Sylvanaar."
Je suivis alors Floyd, tandis que ses conseillers revinrent à Lehas. Nous marchâmes durant environ une heure, avant d'arriver dans la magnifique ville de Sylvanaar.
Il me présenta au peuple Embrose, qui me salua alors. Quelques Embroses m'accueillirent pendant quelques temps chez eux : Tindranel, Angedelafaim, et un de mes amis d'enfance, Thibault. Ils m'expliquèrent de nombreuse choses sur Anarion : Embrosia, descendante d'Emeriss, est une des quatre factions qui composent Anarion, les trois autres sont Ahmôsis, notre ennemi, ainsi que Yaxuna et Armonia. Je discutai et j'apprenais beaucoup de choses des Embroses. Au fil du temps, j'appris à tous les connaître, ainsi que le culte de Fatalis. Malgré que je susse que l'on eût un ennemi, nous ne nous fîmes pas attaquer. Nous étions en trève avec Ahmosis.
En Décembre, un mois après mon arrivée, je partis en exil pour m'entrainer au combat, et revenir aguerri. Pendant près de cinq mois, je pratiquais le combat à mains nues, et à l'épée, et je priais Fatalis, sans arrêt. Je dormais seulement deux heures par nuit. J'étais devenu bien plus fort que je l'étais auparavant.

CHAPITRE TROISIÈME : Le retour

À mon retour, en Mai, bien des gens furent surpris de me voir. Ils me pensaient mort. Floyd alla me voir et m'accueillit. Il me raconta tout ce qui s'était passé durant mon absence. Sylvanaar avait été détruite par un tremblement de terre, Léhas avait été engloutie par la mer, Tor Alassi, elle, était encore là, mais changée par une longue occupation Ahmôses. A cause de ces événements, nombre d'Embroses avaient perdu la vie. La guerre avait reprit. Yaxuna et Armonia avaient disparu, mais deux autres nouvelles factions avaient été découvertes : Skaähnorik, qui fut découverte par les Embroses, et était notre alliée, et Glavius (qui s'appelait anciennement Romana) qui avait était découverte par les Ahmoses, qui en ont fait leur allié. Angedelafaim avait trahit Embrosia pour aller aider les Glaviens, et était même devenu leur dirigeant. Les Embroses les plus vieux avaient eu des enfants, qui avaient rejoint nos bataillons. Des conseillers se succédèrent : Saint Thomasanisset avait laissé sa place à JesseeOutlaw et Saint Mystic à Nefarian. Quelques jours plus tard, nous fîmes un assaut sur Abydos, et nous échouâmes, nous tînmes trois heures avant que les Ahmôses réussit à déchirer notre drapeau.
Une semaine plus tard, nous essayâmes de prendre Ahmenosia, mais nous échouâmes à trois minutes avant la conquête, et nous prîmes Fulvanum, la capitale de Glavius, qui dût alors disparaitre. La plupart de ses soldats allèrent à Ahmosis. Un seul n'y alla pas, Wambabou, qui décida d'aller à Embrosia.
Peu de temps après, un homme, qui arriva à Embrosia. Un homme qui, comme moi, était venu de loin pour entreprendre une nouvelle vie. Son nom était Yopi. Au début, je le remarquai par ses talents d'agriculteur hors pair. Je me suis très rapidement lié d'amitié avec lui.

CHAPITRE QUATRIÈME : La fin du monde

Deux mois s'écoulèrent depuis la venue de Yopi. Il se passa beaucoup de choses à Embrosia : La création de deux villes : Méadras, qui était devenue notre capitale après l'effondrement de Doru Areaba (Les ponts se sont effondrés sur la ville), et Giléad, qui n'a jamais été habitée mais possédait deux atouts majeurs : La B.R.E (Banque Royale Embrose) , construite par Pierro, Yopi et moi ; et la tour de Giléad, qui dépassait les nuages. Le vingt-trois Août, les dirigeants d'Anarion eurent une vision : Notre monde allait être détruit, remplacé par un nouveau, et la seule façon de ne pas disparaître avec lui était d'aller se réfugier dans les tréfonds. Nous avions pensé que cet événement plairait à Floyd, adorateur de Fatalis, mais au contraire, il le délaissa pour se tourner vers Gana, être de lumière.
Nous allâmes donc dans les tréfonds, et pour une fois, les trois factions s'unirent. Nous attendîmes un jour, puis remontâmes à la surface. Le monde était inexploité. Floyd étant trop occupé, il me chargea de mener notre faction sur son nouveau territoire. Il avait également décider de ne plus avoir de conseiller, mais d'en nommer de nouveaux après avoir vu ce que nous apporterions à Embrosia. Je menai donc les Embroses jusqu'à l'emplacement ou nous construirions ensuite à nouveau la resplendissante Sylvanaar. Étant alors occupé avec la gestion de la faction, je nommai, jusqu'au retour de Floyd, Mystic à nouveau conseiller. Avec tous le peuple, je mis alors des coffres communs ou nous devrions rassembler les ressources pour la gloire d'Embrosia, et nous créâmes un abri dans la montagne, pour se protéger. Au retour de Floyd, nous construisîmes également les murailles, et nous commençâmes le pavage de la ville. Au bout de trois jours, les premières maisons et routes virent le jour. Deux jours plus tard, nous commençâmes la construction de la cathédrale dédiée à Gana, en haut de la montagne, et la terminâmes en seulement dix jours. Floyd prit alors la décision de prendre trois conseillers : Yopi et moi en conseillers économiques, et Tindranel en conseiller militaire. Nous fûmes tous trois sacrés saints, nous repondâmes, dès ce jour, respectivement au nom de Saint Yopi, Saint Nicolas et Saint Tindranel.
Nous avançâmes bien avec ce trio gagnant, mais deux semaines plus tard, je proposai une prise de ville d'Irilis - Une nouvelle faction découverte par des guerriers Ahmôses alors qu'ils visitaient les fonds marins - alors que nous étions, même si je l'ignorais, en trêve avec eux. Tindranel posa alors un drapeau sur leur campement, drapeau qui ne résista pas plus d'une demi-heure.
A son retour, notre Roy, mécontent de mon idée, décida de me déchoir de mon grade.

CHAPITRE CINQUIÈME : Les grandes découvertes

Je revins au niveau d'un simple Embrose. Moins occupé par mon travail de conseiller, même si je le regrette, je décidai alors de me lancer dans deux projets : L'un étant une nouvelle ville, du nom d'Alizarine (dû à la couleur des ruines situées sous la ville) que je construirais avec mon adjoint au maire, Pierro ; l'autre est une gare, que je construirais avec Yopi, qui permettrait de relier rapidement toutes les villes de notre Saint Royaume.
Je me rendis compte que notre savoir-faire s'accrut après la fin du monde : Nos forgerons savaient dès lors fabriquer des armures, armes et outils en redstone, ainsi qu'en obsidite, la solution qu'ils trouvèrent pour palier à la rigidité imposé par l'obsidienne. Ce métal était très réputé en Anarion et était fabriqué avec de l'obsidienne forgée autour d'un diamant, situé au centre, qui permettait à l'obsidienne de ne pas se briser. La redstone devint également populaire car les forgerons apprirent à la compresser et à l'utiliser pour des équipements plutôt que pour des circuits. Nos architectes innovèrent en proposant des routes, crées en taillant les pierres d'une façon ergonomique pour l'humain, le permettant de courir plus vite, mais aussi avec les lanternes, qui étaient en réalité de la luminite fondue, qui était plus élégante et plus lisse. La coalition apprit aussi à brasser des alcools. Les Embroses créèrent de la bière, peu alcoolisée, tandis que les Skaähnores innovèrent avec la vodka, une boisson extrêmement alcoolisée, qui vous mettait dans un état second.
Je m'achetai alors une échoppe dans le quartier commerçant de Sylvanaar. Je la nommai "Une affaire en or", car j'y vendais de la pierres et des minerais plus ou moins rare. Je m'associai avec Tindranel, un armurier, pour lui faire des prix plus bas, lui permettant de faire de la marge en vendant les armures non-enchantées.
Voulant vendre de la pierre à l'unité, j'ai créé les centimes d'As, pour proposer des prix bas.
Je proposai l'idée au peuple d'Anarion, qui accepta aussitôt.
Je forgeai donc de petites pièces : le Centesimam Aes (Valant un centime d'As), le Decimus Aes (Valant dix centimes d'as) et le Semis Aes (Valant cinquante centimes d'as).
Le Centesimam Aes était une monnaie de bronze, le Decimus Aes une monnaie d'argent et le Semis Aes une monnaie d'or. Je remplis quatres coffres par pièce, et donnai à chaque faction un coffre plein de chaque nouvelle pièce. Ainsi me voilà devenu créateur du Divisionem Aes.

CHAPITRE SIXIÈME : La Gare de Sylvanaar

Je m'attelai donc à la réalisation sur plan de la gare de Sylvanaar, la plus moderne gare d'Anarion. Pour montrer que nous étions au XI siècle, je décidai de mettre en place deux quais : Le premier, le Quai supérieur, servirait aux liaisons entre Sylvanaar et les forteresses ; le second, le Quai inférieur, servirait aux liaisons entre Sylvanaar et d'autres villes, telles qu'Alizarine ou que la Citadelle du Crépuscule. Je mis donc en place huit voies vers les villes, quatre d'entres elles auraient pour but de sortir de Sylvanaar, et les quatre autres serviraient à y entrer. Le Quai supérieur, lui, disposerait de 5 voies qui ne seraient pas garanties sans-collision. N'y ayant qu'une seule voie par destination, on devrait prendre la même voie dans les deux sens, ce qui pourrait entraîner des collisions si deux personnes prennent la même voir dans un intervalle proche dans des sens inverses.
La construction de la gare allait commencer, j'étais euphorique. J'avais prévu de nombreuses pioches, de nombreuses ressources, pour construire ce que j'avais proposé à mon Roy.
Je mis toute la journée du premier samedi d'Octobre pour construire cette gare. Mon Roy me donna un terrain dans la montagne, à la place de la forge de Tindranel que je rasai alors. Phiiling m'aida fortement en remettant de la terre sur le terrain. Je fis donc un escalier, pour monter à la gare. Je fis le bâtiment, assez petit mais fonctionnel. Je mis deux portes et une herse pour entrer. La herse ne pouvant être ouverte que de l'intérieur, il fallait passer par une porte dont seuls les Embroses ont la clé. Mettre l'ouverture dans ce sens permettrait de ne débloquer la herse que pour nos alliés, qui pourraient la débloquer eux-mêmes. Derrière la herse, je construisis deux chemins : L'un à droite, emmenant à la réserve de chariots, l'autre à gauche, avec un grand escalier descendant sur les deux quais. Cette construction fut longue. Il ne restera qu'à faire les voies allant vers nos futures villes, mais aussi éventuellement une voie pour rejoindre rapidement Dreknor, pour pouvoir défendre nos alliés, mais aussi qu'ils nous défendent plus facilement. De plus, je créai les CGV (Chariots à grande vitesse) qui roulent à seize cubes par seconde. Je donnai mon secret de conception aux Skaähnores, par courrier, mais la personne chargée de l'amener au Haut-Roi Gloryel faillit et dut prendre la fuite, faisant tomber la lettre, suite à une embuscade Ahmôse. Les Ahmôses partagèrent le secret avec leurs alliés, les Iriliens, et j'allai apporter moi même les plans de ce chariot à Gloryel. Nous eûmes quelques soucis de vols : Tous nos objets exposés en vitrine disparaissaient la nuit. Depuis, nous les mettons dans nos coffres-forts.

CHAPITRE SEPTIÈME : L'arrivée d'un ami

Le lendemain matin, je me levai à l'aube. Je me rendis sur un pic à environ cinq-cent cubes de Sylvanaar. J'y construisis une tour entourée d'une muraille. Cette tour faisait environ quinze cubes de haut. Elle était large mais bien pensée. Au premier niveau, on trouvait des fenêtres de tir pour nos archers. Au second niveau, il y avait des lanceurs, équipés pour pouvoir attaquer nos adversaires sans risque. Enfin, au sommet, il y avait un espace pour jeter des projectiles, ou bien tirer sur les adversaires, tout en étant protégé par les merlons et les créneaux.
Le sous-sol de la tour était la partie d'habitation. Petite mais fonctionnelle, elle concentrait trois lits, des cultures, des coffres et des fours. Enfin, tout en bas, se trouve la gare, qui relie en moins d'une minute Sylvanaar.
Après avoir fini cet ouvrage, je décidai de trouver le terrain pour Alizarine, le Roy m'ayant donné son accord. À la fin de la journée, je trouvai un terrain adapté, plat et large. J'envoyai donc un message à mon Roy pour lui parler du terrain trouvé et de ses ruines. Le lendemain, je trouvai un journal, appartenant à un Iglisien, le peuple habitant anciennement les ruines. Saint Pierro arriva le soir, avec une réponse positive de Floyd. Le surlendemain, Pierro et moi commençâmes l'aplanissement du terrain. Le soir, Floyd vint voir de ses propres yeux ces lieux. Il venait avec plusieurs Embroses : Saint Yopi, et Saint Phiiling, qui m'aideraient dans ma tâche. Le lendemain, nous préparâmes le départ de Floyd, qui partit à l'aube, et nous travaillâmes durant l'après-midi, mais peu de temps, car nous étions fatigués car nous nous étions levé tôt. Durant la nuit, nous fûmes réveillés par Saint Gurdil, qui venait nous rejoindre, et nous aida à bâtir les murailles, et l'Avenue Royale le lendemain. Nous avions beaucoup travaillé, mais ce n'était que le début de notre labeur.
Le lendemain, nous finîmes les routes, et nous construisîmes la gare, et, alors que je construisais le monastère, un guerrier Skaähnore vint nous voir. Il nous demanda d'apporter de l'aide à sa faction, car Dreknor avait été prise d'assaut pas l'alliance Irilis-Ahmôsis. Durant cette bataille, je terassai l'armée ennemie à moi seul, faisant six victimes d'affilée.
A mon retour à Alizarine, je fis ma maison, et je dormis dedans jusqu'à la nuit où toute l'armée Ahmôse se rendit à Alizarine et pilla mes coffres. Le pharaon me poursuivit alors, et je dus partir. Pendant vingt-et-un jours, après avoir échappé à l'armée Ahmôse, j'errai seul en Anarion. À l'issue de ces vingt-et-un jours, je trouvai Lunariel, une nouvelle ville Embrose ayant été crée durant mon absence. J'allai alors voir mon Roy. Tout le monde me croyait mort, sauf Pierro. Le Roy avait donc récupéré mon argent, malgré l'opposition de Saint Pierro. A mon retour, il me restitua trois mille As, ne sachant pas combien j'avais. Je retournai alors à Alizarine, où plusieurs maisons avaient été construites.
Pendant plusieurs mois, je passai mon temps à bâtir Alizarine. Je fis un musée, la Tour de Gana, l'hopital, mon échoppe et les égouts.
Mais un jour, un de mes amis d'enfance pénétra sur le territoire embrose. Il avait eu vent des ma réussite en Anarion, et avait décidé de venir vivre à Embrosia. Il tomba sur la garde menée par le Roy lui-même. Quand il fut vu, il fut mené à Sylvanaar. Aussitôt la nouvelle apprise, j'y accourus. Je ne pouvais laisser mon ami comme cela. Je demandai alors au Roy de le libérer, et ainsi il fit. Altaïr eut alors l'occasion de se présenter, et finit par rejoindre nos rangs. Alors je lui donnai un terrain à Alizarine sur lequel il pourrait bâtir son manoir, et le Saint Roy Floyd lui donna trois mille As.

CHAPITRE HUITIÈME : Embrosia en difficulté

Beaucoup de traitres se furent révélés : Près de la moitié des Embroses alla vivre à Ahmôsis et Irilis. Parmi eux, Saint Yopi, notre célèbre conseiller, désormais appelé Hekaptah. Seuls les plus fidèles restèrent. Mais occupé par la construction de sa bibliothèque, Saint Mystic donna sa démission à notre Roy. Nous nous retrouvâmes alors, non seulement en petit nombre, mais aussi sans conseiller ni suppléant. Quelque temps plus tard, alors que je travaillais sur le château du Roy, il nous convoqua tous pour nous annoncer que Saint Nefarian serait notre nouveau conseiller militaire, Saint Gurdil notre nouveau suppléant, et Saint Altaïr notre nouveau conseiller économique.
Avec Saint Wambabou, je continuais à bâtir le palais Alizarin du Saint Roy. Nous voulions le rendre le plus resplendissant possible, pour qu'il devienne le désir d'Anarion, une merveille d'architecture titanesque avec de grands appartements pour notre Roy, mais aussi pour ses conseillers. Ainsi, je réservai les presque trois quarts de la ville pour ce château, qui constituerait presque une une citadelle intérieure, et serait imprenable. Ce château possèderait de nombreux systèmes de défense, et la liaison la plus sécurisée à Réalgar, l'autre étant située dans la gare, mais pouvant être fermée à tout moment.
Au bout de plusieurs mois de dur labeur, le château d'Alizarine fut terminé, ainsi que le parc et le théâtre. La ville allait bientôt être terminée, et nous pourrions commencer la construction de Réalgar. Entre temps, Nefarian partit en exil, et de nombreux changements eurent lieu : Saint Wambabou fut nommé conseiller administratif, et je fus nommé conseiller militaire, tout comme Saint Mystic qui reprit ses fonctions. Embrosia allait mieux, mais cela ne durerait pas bien longtemps. En effet, nous enchaînâmes les assauts contre Irilis et Ahmôsis, mais un jour, il contre-attaquèrent et prirent d'assaut Lunariel.

CHAPITRE NEUVIÈME : La mort du Saint Roy

La bataille eut une conséquence terrible : le Saint Roy Floyd et Saint Mystic furent tués. J'étais à Alizarine à ce moment-là, et je n'ai donc pas pu participer à la bataille. Je fus le premier au courant de la mort du Saint Roy. En effet, Gana, Saint Mystic et Saint Floyd vinrent me voir dans mon sommeil. Gana me dit que j'étais le nouveau Saint Roy. Pour faire confirmer cette décision, à la messe du lendemain matin, qui se tenait à la cathédrale Saint Mystic, à Sylvanaar, tous les embroses furent présent pour prier pour Saint Floyd. Comme j'étais le nouveau Saint Roy, Gana fit résonner mon nom dans tout le royaume, me pria d'approcher, et me fit diriger la messe. Au moment où je me plaçai devant l'autel, il émit une lumière éblouissante et divine. Tous les embroses du royaume clamèrent alors en cœur « Liuvu Sï Roi Nicola ! Que vive le Saint Roy Nicolas ! ».
À mon retour à Alizarine, je fus l'architecte de la cathédrale Saint Floyd, bâtie en l'honneur de feu Saint Floyd.
Très vite, Sylvanaar fut saccagée par Ahmôsis qui profita du grand trouble à Embrosia pour mettre à sac la capitale. En conséquence, je fis d'Alizarine la capitale de notre Royaume.
Un jour, alors que je retournais me recueillir sur la tombe des défunts Saint Mystic et Saint Floyd, je vis que leur cercueil était ouvert. Je regardai à l'intérieur. Il était vide. Je descendis plus profondément dans les catacombes, affolé par la peur qu'ils fussent profanés par les ahmôses. J'essayais d'ouvrir la salle secrète dont le mécanisme était rouillé, peut-être car il n'avait pas été utilisé depuis très longtemps, quand soudain, une main se posa sur la mienne et appuya de sorte que le mécanisme s'enclenchât et la salle s'ouvrît. Je me retournai donc en sursaut. C'était Saint Mystic. Il me salua. Gana intervint alors : il me dit que la résurrection n'était pas un mythe. Dans la salle se trouvait un vieil ami, assis dos à moi. Il se leva, et se retourna. Ce vieil ami était Saint Floyd. Il me souris et viens me saluer. Tous les trois, nous fermâmes la salle et nous sortîmes d'ici, afin de chevaucher ensemble jusqu'à Alizarine. Comme à mon habitude, j'étais venu seul, sans garde royale. Je pris donc ma ièlèi, un instrument de musique embrose créé par Gana, et je jouai la mélodie qui indiquait mon arrivée, qui résonna dans les oreilles de tous les embroses. Les gardes ouvrirent alors les portes de la ville, et tous les embroses s'attroupèrent pour voir mon arrivée, et lorsqu'ils virent qui m'accompagnait, il y eut un clameur comme il n'y en avait jamais eu. Pour fêter cette résurrection, nous nous retrouvâmes tous dans la cathédrale Saint Floyd, où je fis la messe. Pendant celle-ci, Gana prononça ces mots : « Nooldiuu jänéros morsano », ce qui signifiait « Les héros ne meurent jamais ».

CHAPITRE DIXIÈME : Et jamais les héros ne moururent

Saint Floyd et Saint Mystic devinrent les conseillers de l'ordre du cœur vaillant, tandis que Saint Pierro et Saint Wambabou devinrent les conseillers de l'ordre de l'aube étincelante. Nous parlions ensemble, au château d'Alizarine, de nos projets de conquête du nouveau monde, quand nous entendîmes un son de ièlèi. Ce n'était pourtant pas possible, cet instrument n'est donné qu'aux Saints Roy par Gana, ne peut pas être égaré car c'est un objet divin, et ne peut être joué que par celui à qui il appartient ; les trois personnes qui en avaient un étaient dans cette pièce, et n'en jouaient pas. Nous courûmes donc ensemble vers les portes de la ville, pour voir qui en jouait. Nous aperçûmes alors Saint Furiabrook, au loin. Lui aussi avait été ressuscité. Jänéros nooldiuu morsano. Nous l'invitâmes à se joindre à nous. Nous lui dîmes de préparer ses affaires sur le champ ; le Roiè Flarôô était prêt à l'embarquement et nous attendait sur la côte la plus proche. Nous prîmes chacun les affaires dont nous aurions besoin, et nous prîmes un cheval chacun pour rejoindre le bateau ensemble. Arrivés là-bas, nous pûmes admirer le plus beau bateau du monde, mais nous ne fîmes pas cela longtemps, nous embarquâmes et allâmes chacun dans notre cabine. Il y avait de nombreux vivres dans la soute du bateau, et heureusement qu'il en fut ainsi, car avant que nous partissions, nous ne pensions pas que le voyage serait aussi long. Il nous fallut un mois entier pour arriver sur un archipel sur lequel nous débarquâmes pour installer notre camp. En l'honneur de nos ancêtre d'Émériss, nous nommâmes Éméria cet endroit, qui deviendrait bientôt la capitale de la Nouvelle-Embrosia.
Après deux mois deux travail, nous finîmes la ville d'Éméria, qui disposait même d'une liaison à Alizarine par chemin de fer. À ce moment advint un grand malheur : Saint Floyd fut atteint d'une grave maladie, et resta cloîtré dans sa maison d'Éméria, où il était soigné par les meilleurs médecins d'Embrosia, mais ne guérirait, d'après eux, jamais, et s'il était encore en vie, c'était uniquement grâce à la volonté de Gana qui le maintenait vivant. Je le remplaçai alors dans sa tâche de conseiller de l'ordre du cœur vaillant par Saint Furiabrook.
Une nouvelle nation, Koshaimas, apparut à cette période-ci, menée par Shino Kotsukete, qui était le vrai nom du conseiller Saint Yopi, qui nous avait trahi auparavant pour Ahmôsis. Et c'est donc sans surprise que sa nation fut alliée à Ahmôsis, mais aussi à Skaähnorik, qui ne nous avait pas aidé quand l'armée ahmôse avait tué Saint Floyd et Saint Mystic à Lunariel. Ce groupe de trois nations se faisait appeler l'Union, et à présent, Irilis ne faisait plus partie de cette alliance, et était totalement neutre. Embrosia, quant à elle, était seule contre ce bloc, et perdit Lunariel dans une bataille complètement déséquilibrée, car la ville n'était pas conçue de façon stratégique, mais réussit à arrêter l'envahisseur à Éméria, malgré le sous-nombre impressionnant qui faisait défaut à Embrosia. Ces batailles nous avaient fortement affaiblie, et nous risquions à tout moment de disparaître tant que Gana ne nous aiderait pas.



N.B. : La construction d'Alizarine est racontée de façon abrégée. Pour le texte sur la construction d'Alizarine, rendez-vous sur : http://vaevictis.actieforum.com/t1854-alizarine
Vous pouvez retrouver quelques uns de mes récits militaires ici : http://vaevictis.actieforum.com/t2373-d-anarion-saint-nicolas


Dernière édition par SaintNicolas le Ven 30 Aoû - 16:05, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mer 3 Oct - 15:08

"Je proposai l'idée au peuple d'Anarion, qui accepta aussitôt."

Are you the master of the world ? X)

Un rp qui parle plutot bien de l'avancée et du devellopement de nos chers confrere embrose.

Hail to the king baby ! king

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Dim 7 Oct - 9:36

Chapitre 6 terminé, et oui, I'm the master of the world Smile (Non, c'était juste pour dire que l'idée était bonne.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Dim 7 Oct - 11:54

T'inquiete pour tes objets volé nico, bientot avec la 1.4 tu pourra les mettre en cadre et les exposée sans risque de vols Smile

Sa promet comme construction !

Hail to the king baby ! king

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
Killerjsa
Administrateur à la retraite
avatar

Messages : 2247
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Dim 7 Oct - 13:10

C'est bien Smile

_________________
Killerjsa,
Ancien Administrateur de Vae Victis (Juin 2011 - Juin 2014)  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Dim 7 Oct - 21:24

C'était pour donner un sens RP aux bugs de Showcases et à leur suppression.
Et tant qu'on y est, Chapitre 7 posté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mer 23 Jan - 14:37

Chapitre 7 terminé. Lors de la prochaine MAJ du RP, on passe au chapitre 8.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Lun 11 Fév - 15:26

Et voici le chapitre 8 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Lun 11 Fév - 17:08

Houla, nico il y a un probleme avec ton poste ou c'est voulu ?

hail to the king baby ! king

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Lun 11 Fév - 17:47

C'est moi... je me suis fail... :s J'espère qu'il a une copie..:s
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Lun 11 Fév - 19:09

xD... Embrosia est la faction que j'affectionne le plus car c'est celle où j'ai débuté. Cependant, il faut avouer que Ahmosis est assez bien gérer. ( il n'y a que quand on en fait parti qu'on s'en aperçoit vraiment)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Lun 11 Fév - 22:08

De simple paroles de déserteur ...
Revenir en haut Aller en bas
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 4:44


Si tu crois que c'est aussi simple, soit. Mais tu sais très bien que ça ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
wambabou
Roi du forum
avatar

Messages : 1137
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 19
Localisation : Au Quebec

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 13:21

Je suis la Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 20:06

Comme la plupart de ceux qui ont marqué ma vie à Embrosia (Je ne parle que guère de mes ennemis, ceci étant réservé aux récits militaires que j'écris quand je participe à des batailles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 20:25

Han, j'ai marqué ta vie Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 20:58

Nous avons été co-conseillers, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 21:36

Certes, mais j'avais espéré que ça soit pour plus.. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Mar 12 Fév - 21:45

Ben, amis aussi, mais après tout, ai-je beaucoup participé à Lunariel, et toi à Alizarine ?
J'ai fait ta gare, tu as choisi le nom de ma ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   Ven 30 Aoû - 16:07

Chapitre 8 terminé, chapitres 9 et 10 ajoutés !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Récit de Saint Nicolas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Récit de Saint Nicolas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Nicolas !
» Merci, Saint-Nicolas ! (ou un délire de plus !)
» Saint Nicolas dans la boulangerie à coté de chez moi
» [WoT] Joyeuse Saint Nicolas ! (CODE CADEAUX)
» Saint Nicolas V (Pape PNJ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Anarion: une terre, une vie (Zone JdR) :: Votre Histoire-
Sauter vers: