Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La guerre de l'Horizon.

Aller en bas 
AuteurMessage
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1735
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 21
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: La guerre de l'Horizon.   Jeu 3 Jan - 1:30

Un vrai silence régnait dans la salle.
Ahmenosis II, Roi incontesté du désert Ahmose, avait les yeux fermés. Assit sur son siège, il avait le visage qui reposait contre ses deux mains qui se joignait en se touchant le bout des doigts, signe de sa concentration.
Assis à une grande table, personne ne dérangeait sa réflexion, malgré l’animosité qui régnait dans la pièce.
Finalement, il ouvrit ses yeux et balaya du regard les 3 silhouettes attablé à cette même table, tous attendant que l’un prenne la parole.
« Une réaction normale » Pensa le souverain Ahmose.
- La question que nous devons aborder est : Que devront nous faire ? Commença Ahmenosis.
- Est-ce que cette menace en est réellement une déjà ? Dit l’un des interlocuteurs, d’un ton posé et calme, mais on sentait une pointe de dangerosité dans la voix, signe qu’il avait tous les sens en alerte.
- Si l’un de mes guerriers en est revenu et nous affirme que oui, tout en arborant des blessures graves, alors c’est qu’il y en a un…
Le second personnage s’exprimait avec un accent fort du nord.
- C’est surtout la preuve qu’en plus d’être peut être une menace, il ne faut surtout pas l’ignorer. Parla le 3e et dernier interlocuteur d’une voix de femme.
« J’ai du mal à croire que nous nous parlons ici même, à discuter d’une chose dont nous ne savons rien. » Pensa le Pharaon.
- C’est pour ça que nous sommes réunis à en discuter ici, en tant que dirigeants, si une menace risque de nous faire tous disparaitre, c’est notre devoir d’en parler…
- Pouvons-nous avoir plus de détails ? Demanda la première silhouette à la deuxième tout en regardant le pharaon.
Après tout, Floyd n’était pas quelqu’un qui fonçait sans réfléchir, il préférait en savoir autant que possible avant de rendre son jugement.
- L’un de mes guerriers est parti en exploration dans les territoires ouest, il a parlé d’une gigantesque lumière qui l’aurait aspiré dans un autre monde. Un monde ravagé par la guerre. Nous sommes 4 factions, 4 factions puissante sur ce continent, je pense que vous vous rappelez tous les histoires sur l’époque de la guerre des guildes, ce monde en est encore à ce stade.
Ahmenosis grimaça en apprenant ce détail, il regarda le jarl Sanoro pour lui dire silencieusement que oui, il se rappelait des histoires de cette époque.

Avant qu’Embrosia et Ahmosis s’imposent comme les deux grandes et uniques puissances d’Anarion, les factions s’appelaient guilde, et elles ce comptait par centaines, rien que le désert qui abrite aujourd’hui Kephera comptait une centaine de Guilde qui tentait de s’imposer. Ça a duré pendant plus de 5 siècles, avant que deux guildes s’élèvent au-dessus des autres, « les frères des dieux du désert » qui assimilèrent toutes les guildes du désert ainsi qu’un grand nombre encore pour devenir Ahmosis, et les « Chiens du chaos » qui servaient déjà Fatalis a cette époque et qui assimilèrent eux aussi un nombre incroyable de guilde et se renommèrent Embrosia, les factions qui se sont imposé après cette période comme nouvelle puissance, Irilis et Skaahnorik, n’ont pas connu cette période vus que leurs créations venait après..

- Nous devons empêcher que cette période ne se reproduisent avec cette découverte, pouvons-nous voir cette homme qui est rentré dans ce portail ?
- Il peut marcher, donc il peut nous parler de ce qu’il a vu, Blueangel. Affirma Floyd.
On fit venir le guerrier Skaahnore, et on lui pria de raconter son histoire aux 4 dirigeants D’Anarion.

12 Heure avant…

Le froid lui mordait la peau, et ceux malgré toute une vie passait dans les terres froides de Dreknor, mais au moins ça lui permettait de savoir si le froid commençait à être mortel pour lui ou pas.
Il ne pensait pas qu’en partant à l’ouest il tomberait sur des territoires enneigés, sa l’avantageait, car il savait comment survivre dans cette environnement glacé à flanc de montagne.
Et il savait qu’il lui fallait un abri, il avait déjà dû affronter une meute de loup blancs affamés qui c’était jeté sur lui sans prévenir, mais plutôt que de fuir et de tomber dans leur pièges, ils les avaient affrontés, et maintenant, il risquait la mort si il ne trouvait pas un endroit pour s’abriter, le temps de se réchauffer et de soigner ses blessures.
Sa main gauche tant sa lourde hache et sa main droite tâtant la paroi de pierre de la montagne pour ne pas se perdre et tomber dans un précipice, après tout, c’est presque du suicide de traverser une route en pierre donnant sur un gouffre 100 mètre de haut.
Soudain, sa main rencontra le vide, lui faisant perdre l’équilibre.
Il tomba dans l’entrée d’une caverne, il se ressaisit tout de suite e prépara sa hache, cette endroit pourrait l’abriter suffisamment mais un ours pourrait très bien vivre ici et l’attaquer.
Il avança prudemment, mais il faisait noir, il sortit une boite d’amadou et une torche éteinte qu’il alluma. Mais dès qu’elle fut allumée, il laissa échappé un murmure de stupéfaction quand il vit que plus loin, les parois de la caverne devenait de la pierre finement taillé, une pierre bien résistante et très poli au toucher, c’est un vrai ouvrage d’artisan, même la stone brick qui été un des matériaux principalement utilisé n’atteignait pas ce degrés de précision et de finesse dans l’ouvrage.
Il lui semblait en avoir déjà vus mais où ?
Sa lui revint ! Il avait vus semblable pierre dans les temples Iriliens abandonnés que la faction actuelle cherche à retrouver leurs positions, vu qu’ils avaient oubliés la majeure partie des connaissances de leurs ancêtres et qu’il cherchait à retrouver la trace de leurs installations.
Il était à l’abri ici, il put faire un feu à l’abri du vent après avoir utilisé un tas de bois mort qu’il transportait dans un sac dont il avait fait la cueillette avant la tempête et y plaça une petite barre en fer qu’il laissa chauffer au rouge. C’était douloureux mais efficace, cautériser ses plaies était la seule solution pour être d’aplombs rapidement.
Quand le bout du fer vira au rouge, il le sortit du feu et après une légère hésitation, le colla a sa blessure au bras.
L’horrible bruit de la chair en train de bruler se mêla au cri qu’il poussa mais il garda le fer suffisamment avant de le retirer.
Il transpirait abondamment, puis il s’arma de courage retira sa plaque d’épaule qui protégeait l’épaule de son bras d’arme et la partie de la poitrine qui contenait son cœur et finalement, enleva sa tunique, se retrouvant torse nue.
Il approcha le fer d’une grande blessure au flanc, et il referma la longue blessure en poussant un horrible cri de douleur.
Sa vue se brouillait de larme, mais il n’avait pas honte, c’était une réaction normale de son corps pour calmer la douleur, il s’allongea sur le dos et lâcha l’objet en fer.
Il attendit que la douleur s’apaise pendant quelques minutes, puis finalement se releva et remit ses habits de voyage. Il n’avait pas sommeil, la nuit ne tomberait que dans quelques heures, alors il ramassa son arme et pris une torche, pour s’enfoncer un peu plus dans l’étrange installation des Anciens.

La caverne s’enfonçait sur 100 mètres environ, il n’eut donc pas à marcher longtemps avant de trouver la salle principale de l’installation, il vit une plateforme portant un nombre incroyable de débris de pierres, mais c’est débris étaient étrange, ils étaient polis comme les pierres de la paroi, et donnait plus l’impression de pouvoir s’emboiter comme un puzzle.
Il fit un levier sur un mur, il n’était pas un expert dans la technologie ancienne, mais la curiosité le poussa à abaisser le levier, ce disant que de toutes façons, les Iriliens aurait fait la même chose si ils avaient trouvé le temple avant lui.
Une plaque se détacha du mur à la droite du levier, elle s’arrêta en arrivant à la perpendiculaire de la paroi, révélant un second levier à côté de 3 étranges glyphes.
Le Skaahnore toucha du doigt l’une des glyphes et fut surpris de se rendre compte qu’elles étaient gravées sur des cercles qui tournaient par cran dans le mur, révélant un nouveau glyphe à chaque cran.
De plus en plus curieux, il laissa la série de glyphe comme telle et, après avoir pris une grande inspiration il abaissa le second levier.

Les 3 glyphes choisit se mirent à briller en blanc, il recula et sentit le sol de la caverne tremblait, se demandant ce qu’il avait déclenché là, il luta pour ne pas perdre l’équilibre.
Un mouvement sur la plateforme attira son attention, il vit les pierres polis se levait et s’emboiter pour former un cercle parfait qui s’ancra dans le sol.
Une nouvelle secousse fit tomber le Skaahnore en arrière, et ce dernier vit de grands éclairs blancs du même éclat que les glyphes sortir d’entre l’arc de pierre et frappait la paroi de pierre sans laisser de marque.
A l’intérieur de l’arc se forma un maelstrom blanc, montrant de manière floue une autre grotte, puis il y eut un grand flash blanc, et le guerrier perdit connaissance.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, il était toujours dans la caverne, le maelstrom blanc était toujours présent dans l’arc de pierre.
Il avait une connaissance trop limité pour vouloir tenter quoi que ce soit avec ce tourbillon, c’était trop dangereux, il ramassa sa torche et remonta vers la surface.
Il fut surpris de ne pas trouver son feu à l’entrée de la caverne, et pourquoi avait-il si chaud ? Il eut la réponse quand il sortit dehors, il n’était plus sur le flanc d’une montagne, mais a l’entrée d’un trou qui descendait dans le sol perdu en plein milieu d’une plaine.
Surpris, il se demanda comment c’était possible.
Avait ’il été aspiré sans le savoir ? C’était possible, mais où avait il atterrit ?
Peut-être c’était ’il téléporté sur un autre continent, et en passant le portail il pourrait rentrer chez lui.
Le soleil lui tapait sur le visage, il leva les yeux pour en profiter après l’enfer glacés qu’il venait de traverser, mais il s’arrêta nette.
Il se frotta les yeux en se demanda si il a rêvé avant de les rouvrir.
Non, il ne divaguait pas.
Il y avait 2 soleils dans le ciel…

Ce fut un vrai choc pour lui, il n’était donc pas dans son monde ?
Le portail l’avait mené autre part ?
« Alors c’est l’occasion pour Skaahnorik de découvrir de nouvelles ressources ! » se réjouit-il.
Il tourna la tête dans toutes les directions pour savoir laquelle prendre, son regard s’arrêta sur une colonne de fumée au loin.
Un village devait bruler certainement, il faudrait mieux allez voir.
Il marcha une petite demi-heure avant d’arriver en vue du dit village, et il ne c’était pas trompé, celui-ci était bien en train de bruler.
Il entendit un cri d’homme venant de sa droite et se rua dans cette direction, il se cacha dans un fourré et regarda la scène.
Un homme était entouré par 4 cavaliers portant un emblème sur le torse, ils tournaient autour de lui comme des vautours, ils s’arrêtèrent finalement et l’un d’eux parla, le Skaahnore fut surpris d’entendre la langue Anarienne.
- Donne nous le parchemin de compte, et peut être échappera tu as une mort lente et douloureuse…
- Pitié, voilà le parchemin. Ne me tuez pas s’il vous plait !
Le Skaahnore fut dégouter par la lâcheté de cet homme, même ses adversaires les Iriliens qu’ils méprisaient au plus haut point ne s’abaisseraient pas à ça.
- Parfait, dit l’un des cavaliers qui récupéra le parchemin. Tuez-le.
-Non ! Pitié !!!
Les cavaliers n’en eurent aucune.
Le Skaahnore méprisait cet homme pour sa lâcheté, mais aussi envers ce cavalier, qui profitait d’être du bon côté de l’épée pour s’abaisser à massacrer un homme comme ça.
Le guerrier du nord n’était pas un lâche, mais cela faisait longtemps qu’il se battait, et il ne se voilà pas la face de voir que de plus en plus parmi les jeunes recrues de sa faction avait un comportement arrogant, heureusement que c’était rapidement corrigé par les instructeurs grâce à l’entrainement qu’il leur fournissait, et leur première bataille leur ôtait généralement l’envie de se vanter.
- Chef, il y a un homme dans les fourrées !
- Quoi ? Tuez-le !
Comment l’avait-il vu ? Pas le temps pour ça, il devait se battre !
Il se releva et poussa un grand cri de guerre en empoignant sa hache.
Le premier cavalier quoi fonça sur lui fut surpris car il pensait tomber sur un pauvre fermier sans défense, mais il comprit que ce n’était pas le cas quand le Guerrier nordique brisa les pattes avant de son cheval avec son énorme hache.
Il tomba et se retrouva coincés sous son cheval, les cotes brisés.
Les 3 autres cavaliers foncèrent, le Skaahnore les évita d’une roulade mais ne put empêcher une lance de lui entaillé la joue. Un nouveau cavalier fonça vers lui, plus prompte que les autres à faire tourner son cheval, il avait dégainait son épée en pensant que sa serait plus simple que la lance pour tuer le Nordique.
Grosse erreur.
Le Skaahnore fonça vers le cavalier et sauta en repliant les jambes dans les airs, avant que le soldat ne puisse faire quoi que ce soit, il se prit le corps du guerrier dans la figure et roula avec lui dans la poussière.
Il lâcha sa hache et attrapa par le col de l’armure l’homme a terre et le jeta dans les pattes du cheval qui perdit l’équilibre et tua son cavalier en lui brisant la nuque d’un coup de sabot dans la cohue, le soldat qui lui avait fait perdre l’équilibre fut tué par le poids du cheval.

Il ne restait plus que le chef qui descendit de sa monture et sortit son épée au clair.
-Tu vas mourir, sauvage !
Le Skaahnore ne répondit rien, et se jeta à l’assaut du capitaine, il attaqua de plusieurs coup d’estoc, para plusieurs fois l’épée et finalement réussi à placer un coup dans le plastron de métal.
Le Skaahnore ne comprit pas quand l’épée perça son flanc et que sa hache rebondit sur l’armure.
- C’est l’heure de mourir… Dit son ennemi avec un sourire sadique visible derrière les fentes du casque.
Il s’approcha et leva son épée bien sur son ennemi qui avait un genou à terre et tentait de se relever.
Il n’eut pas le temps de la rabaisser quand la main du Skaahnore jaillit et lui saisit le cou.
- Seul les fous parle autant pendant un combat…
Il lui tint le cou avec les deux mains et serra la nuque jusqu’à entendre un craquement écœurant, signe que la nuque été brisée.
Il lâcha le corps, et ramassa sa hache ainsi que le parchemin sur la dépouille du chef.
Il entendit les cris de l’homme qui se débattait sous son cheval, il alla l’achever rapidement d’un coup de hache dans la tête pour éviter qu’il souffre.
Se résignant a finalement en utiliser un, il prit un bandage dans son sac et le posa sur la blessure qu’il avait au flanc, l’épée l’avait transpercé et était ressorti de l’autre côté, il devait rentrer à Dreknor où il ne lui resterait plus que quelques semaines a vivres sans potions de soins.
Après avoir utilisé le précieux bandage, il ouvrit le parchemin et fut encore une fois surpris de retrouver le langage Anarien.
Le parchemin parlait des comptes de l’homme qui s’était fait massacrés envers plusieurs noms qui semblait être des factions. En parcourant la liste, le Skaahnore fut surpris de trouver plus de 300 noms, et si il se fier aux dates, chaque semaine environ une cinquantaine de noms se rajoutait et 40 autres disparaissait avec la notion « faction détruite ».
Tellement de faction, c’était à peine concevable pour lui. Il garda la liste et décida de retourner dans son monde, il se remit en route et retourna au portail.

Passait le portail laissait la sensation désagréable d’être désassemblé puis réassembler a un autre endroit, mais il ne s’en plaignit pas, le portail n’aurait pu être que dans un sens.
Il se dirigea vers les 3 glyphes pour voir s’il ne pouvait pas refermer le portail en relevant le levier, mais son espoir s’envola quand il vit que le levier a été brisé par des débris et qu’il ne pouvait donc pas changer l’ordre des glyphes alors.
Le portail était dangereux, n’importe lequel de ces factions pouvait le trouver et passait dedans, et ainsi amener une nouvelle guerre mortelle sur Anarion.
Il retrouva son feu de bois désormais éteint à l’entrée de la caverne, il se remit en route pour Dreknor, où ses blessures graves pourraient être soignées.

Le guerrier se retira quand son récit fut achevé, laissant les 4 dirigeants pensifs.
- Ainsi, le portail est toujours actif, et le système conventionnel pour le désactiver est détruit. Commença Ahmenosis.
- Tout ça parce que ce Skaahnore n’a pas pu refrénez sa curiosité. Reprocha Floyd.
- Si les Iriliens l’avaient trouvés, nous aurions fait la même chose, tout comme n’importe qu’elle faction qui l’aurait découvert, c’était un pur accident. Rétorqua Blueangel.
- Que pouvons-nous faire alors ? commenta Sanoro.
- Nous devrions trouver un moyen de fermer le portail.
- Exactement, mais la menace reste grande le temps que l’on trouve un moyen de le refermer, je propose que nous envoyons des soldats derrière le portail pour le protégeait incognito pour empêcher les factions de le trouver. Proposa Killer.
- Penses-tu que nos soldats accepteront de ce battre cote à cote ? Rétorqua Sanoro.
- Notre histoire regorge d’exemple d’amitié ou de respect entre combattants malgré la guerre qui les opposait, je pense qu’ils en seront capables. Parla Floyd.
- Je suggère que nous n’envoyons que des vétérans, comparé à de jeunes recrues ils sauront accepter leurs compagnons d’armes. Appuya la dirigeante Irilienne.
- Que cette guerre dans laquelle nous nous lançons ne cause pas de grave trouble dans notre propre monde, je pense que nous pouvons lever cette séance, nous savons tous quoi faire maintenant. Nous préparez à nous battre une nouvelle fois…
Chaque dirigeant quitta la salle après cette phrase de conclusion prononçait par Ahmenosis II.

Une nouvelle guerre est désormais déclaré, mais cette fois, entre deux univers.

Le combat reprend…

Et ce n’est qu’un début…

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
imperator67
Roi du forum
avatar

Messages : 1006
Date d'inscription : 07/06/2012
Age : 21
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: La guerre de l'Horizon.   Jeu 3 Jan - 3:46

Franchement J'adore ce RP, Continue comme ca Saphi et courage Wink
J'attendrais la suite avec impatiente Cool

Cordialement imperator67
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ToDICapra
Posteur fou
avatar

Messages : 170
Date d'inscription : 05/06/2012
Localisation : Just behind you.

MessageSujet: Re: La guerre de l'Horizon.   Jeu 3 Jan - 5:56

Jolie RP ! Surprised

Un conseil, le cri de guerre de Link est : COUSCOUS COUSCOUS.

Courage pour la suite. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1735
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 21
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: La guerre de l'Horizon.   Jeu 3 Jan - 12:37

Vous risquez d'attende longtemps parce que je ne pensais pas du tout continuer ce rp, mais bon si jamais je trouve des éléments intéressant sur horizon qui m'inspireront je continuerais peut etre.
Oui je sais c'est le premier rp que je termine d'une traite mais bon il faut bien un début a tout.

Hail to the king baby ! king

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
Gabridu671
Petit habitué
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 21
Localisation : Ben ... Chez moi :D

MessageSujet: Re: La guerre de l'Horizon.   Jeu 3 Jan - 13:11

J'attend la suite ! *^*

J'aime ton rp continue mec !





Enjoys ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: La guerre de l'Horizon.   Jeu 3 Jan - 14:11

Sérieusement : TRES TRES bon RP ! J'ai accroché direct ! Bien joué !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre de l'Horizon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre de l'Horizon.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale
» Litterature guerre sous-marine
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Anarion: une terre, une vie (Zone JdR) :: Zone JdR Libre-
Sauter vers: