Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une vie de combat, le mal en soi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 2 Fév - 16:05

3eme rp sur l'histoire de mon personnage qui débute après le reboot, allez on est partie.

_______________________________________________________________________________________________________

Tout était obscur autour de moi. La pièce. Le lit. Le couloir.
Assis dans l’obscurité, à contempler le passé, perdu dans la brume de l’alcool.
J’ai enterré ma douleur quand la destruction de Fulvanum eut lieu sous mes yeux avec le cataclysme.
Mais pourtant, je me demandais encore, pourquoi moi j’étais en vie ? Un parfait étranger sans rêve d’avenir pour lui, alors que d’autres avaient une famille. Des soldats qu’ils avaient connus avaient une femme qu’ils aimaient, ces dernières avaient des enfants qu’elles éduquaient à notre vie.
Ils avaient des espoirs, des rêves.
Alors pourquoi c’est moi qui suit en vie ?

Ma tunique reposait sur le lit, je ne portais pas ma tenue pour une fois. Le lit était une planche en bois collé au mur et couvert de paille.
Normal dans une geôle.
Assis en tailleur, l’air froid circulait sur ma peau et me faisait un bien fou. C’était le silence, tranquille et reposant.
Une lumière apparut devant moi, celle d’une porte qu’on vient d’ouvrir, elle illumina le couloir et la silhouette de deux hommes se dessinaient dedans. La lumière fit briller les barreaux de ma cellule, le geôlier alluma une torche sur le mur et se plaça devant moi derrière la grille.

- Les frais d’arrestation ont été prise sur votre compte à la banque Ahmose, tachez de ne pas récidiver ou cette fois ci ce ne sera pas une geôle du bâtiment de police où vous dormirez, mais dans une cellule d’une de nos prisons.
La peau dorée, bronzée par le soleil était typique chez les Ahmoses, après tout, j’avais trouvé refuge chez eux en tant qu’ancien membre de Glavius.
- Mais qu’est-ce que ta fait pour te retrouver là, sérieux ? Fit une deuxième silhouette que je ne connaissais que trop bien.
- Dégradations et destructions de bien, coup et blessures, tapage nocturne, déclenchement d’une bagarre, le tout aggravé par l’état d’ivresse.
Je ne fis aucun commentaire pour clamer mon innocence, vu que c’était un fait, j’étais bien responsable de tout c’est délit.

23H30.
La taverne n’était remplie que de gens ivres à cette heure-là, et ce soir ils étaient nombreux. Moi, je noyais ma frustration d’avoir loupé une chance de connaitre mon passé en réagissant trop tard au départ du nouveau dieu Embrose, ainsi que la destruction totale de Fulvanum dont il ne restait rien, ainsi que celle des villes Ahmoses.
Ils avaient pu recommencer une nouvelle vie dans un nouveau désert et un nouveau monde.
Ils ont réussi reconstruire un début de cité comportant quelques maisons ainsi que des établissements comme un hôtel, une mairie, et bien sûr pour garder le moral, le tavernier avait dépensé son argent à ses frais pour reconstruire un nouvel établissement où l’on brassait différents alcools, moi ma préféré restait la bière Skaahnore, leur vodka n’était pas trop mal non plus.
Ses derniers avaient fait sous l’impulsion de leur jarl Gloryel une formidable avançait, accueillant ce nouveau monde à bras ouvert et en devenir la faction la plus puissante, allant même jusqu’à connaitre l’emplacement de plusieurs campement Ahmoses et faire la jonction avec les Embroses en un temps records.
Les discussions allaient bon train dans la taverne, plus d’une cinquantaine de gars étaient dans l’établissement et étaient trop bourré pour me remarquer au comptoir.
J’écoutais ce qui m’entourait distraitement, jusqu’à-ce qu’un soldat lança le sujet de la débâcle Glavienne, qui a certes était lamentable mais ils oubliaient a quelle point pour éviter cette nuit de cauchemar où Fulvanum fut bruler, mes frères c’étaient battus jusqu’au bout, et ils ignoraient tout de ce que j’avais dû faire pour les libérer, Ahmenosis II avait décidé d’étouffer l’affaire pour éviter de l’inquiétude inutile.
- Quand on y repense, c’est dingue comment on a pu les supportaient pendant tout ce temps, non ?
- Ouais, en plus leur seule victoire, ils nous la doivent, sans nous ils n’auraient pas réussi à gagner, et encore on était 3 fois supérieur en nombre à l’ennemi !
- Tous des inutiles ces Glaviens.
- He dis pas de connerie, certains d’entre eux ont réussi à échapper à l’enfer de justesse, mais bon c’est clair qu’ils ont rien fait pour l’éviter.
J’écoutais tout sans me prononcer, car tout ça, c’était vrai. La majeure partie de ce qu’ils affirmaient étaient vrai, mais je m’efforçais de calmer ma colère face à leur façon de cracher à la gueule de ma faction.
- Dite, leur dirigeant a pas disparu récemment ?
- Ouais il a fini par se tailler, normal c’était qu’une lopette ce Angedelafaim. Incapable de gérer sa faction, en plus c’est un ancien Embrose, moi je dis que ce chien n’avait rien à faire chez nous, que ce lâche aille en enfer.
Le soldat qui venait de parler était adossé à une poutre, et buvait sa chope de bière tout en laissant ses paroles de mépris faire son effet, provoquant l’hilarité chez les buveurs.
Je ne pus retenir ma colère de l’entendre parler de celui qui m’a déjà sauvé la vie et qui m’a permis de me faire accepter, même pour un étranger.
- TU NE SAIS RIEN DE LUI !
Mon cri résonna dans la taverne, stoppant net toute les conversations, certains ce demandant pourquoi j’avais hurlé avant de se rendre compte que je n’étais pas Ahmose.
Le soldat qui avait parlé avec tant d’arrogance prit un tabouret a s’assit au bar à côté de moi.
- Quoi je t’ai mis en colère ? Ben faudra t’y faire. Ton dirigeant était une loque.
- Es-ce que tu es déjà monté au champ de bataille ? As-tu déjà vu le sang et la mort ? Une pointe de colère était perceptible dans ma voix que je m’efforçais de contrôler.
- Pff, pas encore, mais je suis le champion de ma caserne moi, et ce n’est pas un pauvre abruti de Glavien qui va me faire la morale.
- L’arrogance ce paye un jour ou l’autre. Dis-je en regardant mon verre.
Les rires fusèrent, car ils ne rigolaient pas de mon commentaire, il rigolait du fait que pour eux, être Glavien était humiliant, la plupart me huait sans répit.
L’Ahmose à ma gauche se retourna sur son tabouret et rigolait avec les autres.
- Vous entendez ça ? Il se croit capable de nous donner la morale. Ha ha ha ! Je te rappelle que tu es a Kephera ici, la nouvelle Kephera ! cria-t-il en levant les bras paumes ouvertes vers le ciel. Et vous, vous n’avez pas de nouvelle Fulvanum je vous rappelle. Alors je te conseille d’y allez mollo parce que si on le souhaite on peut t’envoyer en tôle pour insulte ou faire croire que tu as frappé un honnête soldat, suffit de faire croire que tu nous as frappé.
Il ria a gorge déployé et recommença boire son verre, la tête tournait vers le bar, il prit tranquillement sa chope et la but entièrement, je faisais de même avec une bouteille de vodka juste avant, sauf que je ne buvais pas pendant que lui se soulait.
Les autres me virent prendre un visage las et indifférent de ce qui m’entourait, provoquant d’autres rires car ces ivrognes me croyait trop lâche et ils se croyaient protéger par le fait que j’étais un étranger, je me contenta de fixer le mur devant moi, et sa rajouta à la surprise générale quand l’autre abruti reposa son verre. Il n’eut pas le temps de réagir quand en ne bougeant que le bras, je lui fracassa ma bouteille de vodka sur le visage, et ceux sans bouger mon regard du mur, juste en empoignant la bouteille et en levant le bras.
Il fut sonné par le coup, bascula en arrière et tomba de son tabouret, assommait par la bouteille qui l’avait mis KO et projeté à terre en une seconde.
Toujours un air indifférent, je saisis un autre verre de bière et but comme si rien ne c’était passé.
Ils me regardaient tous avec un air stupéfait, incapable d’accepter le fait que j’avais violé la règle.
Finalement l’un d’eux s’approcha et cria :
- Comment t’a pu oser faire ça ? Je vais te faire la peau ordure !
Il se jeta sur moi, je pris appui avec mes mains sur le bar et je lui calla un coup de pied dans le ventre, lui coupant le souffle.
Les autres criaient.
- On ne va pas laisser cette crevure nous bafouer comme ça !
- Ouais chopez-le !
Plusieurs se levèrent pour se jeter sur moi, je n’étais pas fort en combat rapproché, alors je n’avais aucune chance contre eux lorsque deux Ahmoses leur décollaient un coup de poing les envoyant bouler. Un troisième dut se baisser pour éviter un verre de bière que je lança par-dessus sa tête pour l’effrayait, le verre alla briser un miroir au fond de la pièce.
- He les mecs, il n’est pas si lâche que ça !
- Ouais ! Depuis le temps que je voulais voir Nahereb ravaler sa langue et son venin, je suis servi !
- Moi je suis pour le Glavien !
- Ouais moi aussi !
- Nahereb est mon pote, je vais me le faire ce connard !

10 minutes plus tard, ce n’était plus qu’un véritable chaos dans la taverne, je luttais des poings, des pieds et de toutes mes compétences pour assommer ceux qui m’en voulaient, une belle bagarre entre deux camps.
- Qu’est-ce qui se passe ici !
Tous s’arrêtèrent, un officier de la garde Ahmose ainsi qu’une dizaine de soldats étaient sur le pas de la porte.
- Qui a déclenché cette bagarre ?
Personne ne répondit.
- Je répète, qui a commencé cette bagarre !?
- C’est moi.
Je m’approcha en tendant mes mains. L’officier ne fit aucun commentaire et me mit des menottes aux poignets, il recueillit le témoignage de l’aubergiste qui parla de comment j’avais assommé Nahereb, ce qui rajouta a la liste « coups et blessures» et comment j’ai brisé le miroir qui mit « Dégradations et destructions de biens » à mon dossier, l’heure tardive avait dérangé des voisins à cause du bruit, « tapage nocturne » et pour couronner le tout, je puais l’alcool.

- Tachez de ne plus faire de grabuge. Dit le geôlier qui ouvrit la porte de la cellule et se tourna vers la deuxième silhouette. Tout est en ordre, Monsieur Smibil, vous pouvez l’emmener au grand jour.
- Bien, j’espère ne pas avoir à le retirer de là bientôt.
On me rendit mes affaires, et je fus dehors après 24Heure en garde à vue.
- La prochaine fois que tu déclenches une bagarre, soit sobre, c’est ce qui coute le plus cher dans une libération.
- J’étais bourré, et j’ai supporté leur méprise pendant une bonne heure.
- N’oublie pas que Glavius, c’est fini, nous devons nous intégrer à présent.
- Non, Glavius, c’est toujours là, en moi. Tu n’as pas eu de nouvelle de Ange ? De chose qu’il aurait dit avant de partir ?
- Non, je ne l’ai pas revu, la défaite et la destruction de tout ceux pour quoi nous avions lutté la salement secoué, il a perdu quelque chose au fond de lui-même. Comme nous tous.
Je m’arrêta, et regarda le ciel, le soleil brillait d’un tel éclat, et pourtant cette éclat me semblait fade.

Oui. Comme nous tous…


_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
StarkXLIV
Petit posteur
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/01/2013
Age : 21
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 2 Fév - 17:16

Bon Rp ! Et ça montre aux nouveau joueur une histoire du serveur qu'il n'ont pas pu connaître, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yopi
Roi du forum
avatar

Messages : 1300
Date d'inscription : 24/06/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 2 Fév - 17:41

Comme toujours Saphi, magnifique RP !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://twitter.com/VaeVictisPVPRP
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 2 Fév - 18:11

J'ai jamais été en tole stark, je crois que j'ai cumulé si je dis pas de connerie, 3 heures de banissement depuis mon arrivée sur serveur.

Donc au final tout viens de ma tête.

Hail to the king baby ! king



_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
SaintNicolas
Roi du forum
avatar

Messages : 1409
Date d'inscription : 22/11/2011
Age : 19
Localisation : Embrosia

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 2 Fév - 18:41

Saphi, t'es vraiment un super écrivain ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mailto:NiCoLaS4658@gmail.com
BlueAngel
Grand habitué
avatar

Messages : 772
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 20
Localisation : Quelque par ... dans Paris

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 2 Fév - 19:06

Je l'avait Lu avant et j'ai adoré
Et j'adore toujours !

Cordialement ,

Blueangel94 .

Fan n°1 de Saphirone67 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com/
Killerjsa
Administrateur à la retraite
avatar

Messages : 2247
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 23 Mar - 20:13

J'aime beaucoup! Beau boulot saphirone!

_________________
Killerjsa,
Ancien Administrateur de Vae Victis (Juin 2011 - Juin 2014)  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 23 Mar - 22:34

Faudrait que je le reprenne d'ailleurs, mais je me suis focalisé sur d'autres trucs en ce moment, faudrait que j'y repense j'ai l'inspiration qui est là en ce moment. Tant mieux parce que j'ai quand même laissé trois histoires à l'abandon.

Hail to the king baby ! king

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Sam 3 Aoû - 19:54

La lune et le silence nocturne des bois.
Voilà tout ce qu’il me fallait. Une forêt n’était pas non plus très animée la nuit surtout quand on a l’habitude d’entendre les zombies et autres horreurs nocturnes avant de dormir.
Il m’a suffi de trouver un chêne, et de m’accrocher à la branche avec des sangles pour dormir, mais là, le sommeil ne vient pas.
Les insomnies arrivent fréquemment depuis que j’ai rejoint Ahmosis, normal après un choc d’après les médecins. Mais, c’était différent. Je me sens à l’aise la nuit, j’aime apprécier sa fraicheur et son calme, mais là, j’avais la perpétuel impression de ne plus être moi-même, plus depuis mon passage à Fulvanum au moment où elle a était réduite en cendre.
Un gène permanent s’installait chez moi, comme si quelque chose cherchait à trouver sa place dans mon esprit.
La nuit passa lentement, et le sommeil ne vint que deux heures avant l’aube, durant tout ce temps, je ne cessais de repasser mes objectifs de missions dans ma tête, les étudiants une nouvelle fois.
Fatalis est devenu un dieu sans adorateur, toute tentative d’incarnation en ce monde sans aide sera très difficile, mais depuis peu, son influence ce fait sentir de nouveau sur notre continent.
Des sectes ont commencés a ce former, vénérant son pouvoir et recommençant les horreurs qui ont souillés les Embroses quand ce dieu a pris l’ascendant sur ses pairs pour devenir le seul dieu vénéré, les autres dieux comme Gana durent attendre, ne pouvant l’affronter sans mettre leurs protégés en danger, l’apocalypse était certainement la plus belle aubaine qu’ils ont eu pour le bannir du cœur des Embroses.

Ces sectes pratiquait des sacrifices de sang, souvent animal, mais souvent c’était pour que fatalis leur accorde juste assez de pouvoir pour ramener de quoi pratiquer des sacrifices humains. Quand je me suis renseigné, je me suis rendu compte que les sacrifices humains avait été banni d’Embrosia quand le dieu noir est devenu leur unique déité, mais Fatalis n’avait jamais eu besoin d’en réclamer vue que les Embroses faisait couler le sang par hectolitres durant les batailles. Mais aujourd’hui, les sectes étaient les seuls pouvant étancher sa soif de pouvoir.
Toutes les factions veillaient, Embrosia avait démantelé 3 sectes sur son territoire, Skaahnorik est même allé jusqu’à bruler un des temples dédiés au roi des dieux Skaahnores, le puissant Odin, car ils considéraient que son lieu sacré avait était souillé par la présence des sectateurs qui avaient pratiqué dans le soul sol du temple des sacrifices devant une statue amenée en cachette. Le jarl Gloryel y mit lui-même le feu. Aujourd’hui un nouveau temple a été construit mais le peuple de Skaahnorik veut la tête des chefs de la secte à présent.

Ahmosis quand a elle, en a démantelé une cachait dans un vieux tombeau, et les sectateurs furent massacrés par les soldats de la garde royale.
Mais comme l’a dit Ahmenosis II, toutes les attaques ont été autant de coups d’épées dans l’eau, à chaque fois, plusieurs sectateurs s’enfuyaient et rejoignait d’autres branches de la secte, ou en formait une nouvelle.

Mes objectifs étaient simple, découvrir l’emplacement de la secte que je traque, et une fois ma mission accompli, je devais me rendre à la position d’un contingent de soldat loyal au pharaon qui quadrilleront la zone de manière à empêcher quiconque de s’enfuir cette fois. Et pour ce faire ils ont bien l’intention de réduire la forêt en cendre, ils comptent allumer un gigantesque brasier pour être sûr que rien n’échappe aux flammes.
Et pour couronner le tout, le pharaon a autorisé ses soldats a usé de dynamite pour transformer la zone autour du brasier en un énorme trou, afin d’être sûr que aucun tunnel n’a pu leur permettre une échappatoire.
Je me demande s’il n’a pas voulu se débarrasser de moi, en fait pour être franc, je possède un second objectif que je dois accomplir à tout prix si les conditions sont remplies. Un informateur du réseau d’espion d’Ahmenosis l’a informé qu’un des grands maitres de la secte serait présent, et comme j’ai été mis sur le coup en m’envoyant en repérage, il m’a chargé de l’assassiner par n’importe quel moyen s’il se trouve que sa présence est belle et bien confirmé dans ce repaire. Il aurait pu s’en remettre au brasier pour tuer cette cible, mais il voulait être sûr de sa mort alors il voulait que je l’abatte.
L’assassinat ce n’est pas mon truc.
Il me suffit juste d’aller poignardez dans le dos un homme certainement saturé de pouvoirs noirs et entourés d’une bonne cinquantaine de fanatiques, simple comme bonjour.

C’est en me demandant comment j’allais le tuer si ça présence dans le temple ce confirmait que le sommeil vint finalement, je dormis 4 bonnes heures, et seul les rayons du soleil plutôt haut dans le ciel m’empêchèrent de dormir plus.
M’étirant, je sentis mes jointures craquaient, je m’assura une bonne prise en calant mes pieds, et je détacha la ceinture qui m’avait attaché à la branche. Je laissa mes pieds pendre dans le vide et prit un peu de viande séché et cueillit une pomme mur a portée de main. Mes pensées ne cessaient de revenir à cette saleté d’assassinat, j’en venais même à espérer que ce type ne serait pas présent, plus j’y pensais, plus je me disais que sa avait tout l’air d’être une mission suicide, sinon, pourquoi me l’a confié à moi ? Il y a des tas de soldats maniant mieux que moi une épée qui aurait pu s’en charger, et à la place, c’est moi qui m’y colle.
Je ne pouvais pas rester sur cette branche toute ma vie, ramenant mes pieds dessus, la branche était assez large pour marcher tranquillement dessus, j’entrepris ma descente à travers les branches en observant le sol.
Quand je fus à mi-chemin, je dégaina un couteau à lame épaisse que je garda dans la main droite, et je descendit prudemment les dernières branches.
L’odeur de chair pourrit brulé me souleva le cœur avec tous ces zombies qui crament a la lumière du jour, mais je préférais être prudent, si l’un d’eux a eu l’idée de rester à l’ombre de l’arbre quand le soleil c’est levé, j’aurais une mauvaise surprise en bas.
Quand je fus sur l’une des dernières branches, j’observa les alentours, pas de trace de zombies encore debout.

C’est quand mes pieds touchèrent le sol que je me rendis compte à quelle point j’avais les muscles raidis, mon corps tout entier était endolories. Et pourtant il fallait reprendre ma mission.
Je partis vers le nord, en direction du soit disant repaire si il était bien là.

La pire mission de ma carrière.


_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Ven 10 Jan - 23:25

Je compte bientot le reprendre, j'ai tellement de pensée sur mon personnage que je me dis que je devrais terminer ce RP fait il y a un paquet de temps.

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
BlueAngel
Grand habitué
avatar

Messages : 772
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 20
Localisation : Quelque par ... dans Paris

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Mer 19 Fév - 1:37

On attend !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com/
Sekari
Petit habitué
avatar

Messages : 444
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 19
Localisation : Loire-Atlantique (44)

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Lun 10 Mar - 10:35

Je viens de découvrir ce rp, et il est foutrement bien écrit ! Smile

J'attends la suite Razz

_________________
« Le corps d'un homme est plus vaste que le grenier de Pharaon. Il est rempli de diverse réponses : Choisis ce qui est bon à dire, et que la mauvaise parole reste prisonnière de ton corps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didebhs
Posteur fou
avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 24/12/2013
Age : 16
Localisation : Tu veux vraiment le savoir ?...

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Lun 10 Mar - 10:57

bonne attente Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BlueAngel
Grand habitué
avatar

Messages : 772
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 20
Localisation : Quelque par ... dans Paris

MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   Lun 10 Mar - 15:55

On attend toujours :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vie de combat, le mal en soi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vie de combat, le mal en soi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fusil de combat DMR
» [ Event : rp ] Combat d'arène (clandestin)
» [Combat RP] Besoin de vos avis!
» Casin Cu Calas signification => Honneur au Combat
» [résolu]Comment attaquer au combat pas au tour par tour.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Anarion: une terre, une vie (Zone JdR) :: Votre Histoire-
Sauter vers: