Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Roy est mort, vive le Roy ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killerjsa
Administrateur à la retraite
avatar

Messages : 2247
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: Le Roy est mort, vive le Roy ?   Dim 12 Mai - 14:47

Lunariel

Son regard se floutait, il ne distinguait plus grand-chose mis à part des cris, quelques ordres dans la langue de ses ennemis, un étendard blanc frappé d’une croix rouge chutant et ses doigts rougis par son propre sang… Quelque chose était différente dans la mort qui était en train de l’envahir… Au lieu de sentir la résurrection Anarienne monter en lui il sentait son âme partir…
Une flèche siffla à son oreille, puis un ordre en une langue qu’il connaissait pour l’avoir trop souvent entendu sortir de la bouche de ses ennemis…
Il s’effondra, en même temps que l’étendard blanc qui le tenait encore debout… Son âme le quitta, c’était la fin, lui qui fût un jour le héros des Ombres, murmura pendant sa chute « Pardonne-moi, Furiabrook… »
Une fois à terre il prit le bras de son Roy, étendu à ses côtés une flèche dans le thorax, et dit « Je suis là mon Roy, jusqu’à la fin… » dans un murmure qui annonçait une mort imminente…

Khepera, un jour auparavant.

Ahmenosis II, accompagné de son alliée la Reine BlueAngel, se trouvait dans le Temple d’Isimêt de Khepera. Un prêtre s’inclina et lui tendit un arc brillant d’une lueur virant du rouge au bleu régulièrement… Le prêtre dit à son souverain « Ô Pharaon, voici l’œuvre de Dieux… Quiconque sera frappé d’une flèche de cet arc perdra son âme. Ni détruite, ni sauvée, elle se retrouvera détachée de son corps et errante pour l’éternité… Faites en usage pour les Dieux et ils couronneront vos tirs de succès, usez en pour faire le mal et vous serez frappé du feu de Neferyût. » Le Pharaon contempla l’arc puis le prit tout en faisant un léger signe de la tête au prêtre. L’ecclésiaste se tourna vers la Reine Irilienne qui était tout en splendeur, robe de lin, collier de fines perles iriliennes, bracelet en Or Ahmôse et couronne de fleurs en lapis, redstone et marbre… Le prêtre s’inclina une nouvelle fois, tendit un trident flamboyant alternativement du même rouge et bleu et déclara « Ô Reine des Océans, alliée de la Lumière, voici l’arme avec laquelle vous frapperez l’ennemi de nos peuples… Mais attention, elle ne sert qu’une fois… Lorsqu’elle aura frappé votre ennemi, l’arme se dissolvera d’elle-même, aucun matériaux n’est assez noble pour mériter de contenir tant d’énergie de manière durable… » La Reine s’inclina élégamment à son tour avant de prendre le trident en main. Elle se tourna vers Ahmenosis et lui offrit un sourire crispé, auquel ne fût rendu qu’un visage fermé et un léger signe approbateur de la tête…
Le lendemain, deux hommes allaient être condamné à une errance qui ne cesserait que le jour où quelqu’un d’audacieux et puissant les en sortira ou que les Dieux décident de leur accorder définitivement la paix… Mais il le fallait, la guerre devait cesser, le sang ne devait plus inonder les déserts, les champs, les étangs, les collines, et tous les recoins que les humanocuboïdes d’Anarion parvenaient à fréquenter… La Guerre Noble avait laissé place à une guerre totale souillant la Terre jusque dans ses entrailles. Le pire était que la mort ne frappait personne de manière définitive… Le décapité d’hier était le soldat vigoureux du lendemain…
C’est ainsi que l’Alliance se préparait à attaquer Lunariel, non pas pour la conquérir, mais pour faire sortir les chefs Embroses de leurs palais…
C’est sur une Khepera et une Amenti en plein branle-bas de combat que se coucha un Soleil flamboyant.

Lunariel, le jour de l’attaque

Ici et là quelques enfants jouaient à cache-cache, pendant que les adultes travaillaient… Ah ça oui c’était une bien belle et paisible ville qui n’avait jamais connue la guerre et qui se contentait de fournir en armes la capitale.
Le Roy Embrose, SaintFloyd, était sur le chantier de son palais qui était en construction sur la butte de la bourgade, accompagné de SaintMystic et de la Garde Royale. C’est alors qu’il alla saluer l’un des ouvriers du chantier qu’une flèche se figea à ses pieds…
La flèche était marquée d’un Ankh… la croix de vie Ahmôse ! En levant les yeux vers les tours de la cité le cœur du Roy Embrose rata un battement, tous les gardes avaient étés abattus ! Les cors de guerre Ahmôses et Iriliens se firent entendre, suivit de chocs réguliers… les portes de la ville étaient prise d’assaut à coup de bélier ! La Garde du Saint Roy, d’excellents paladins Embroses, l’entourèrent afin de protéger le Roy et de la mettre en lieu sur le temps de l’équiper. Pendant ce temps, alors qu’une panique générale s’était emparée de la ville, SaintMystic arma à la va vite les quelques civils de la bourgade afin d’offrir une résistance aux forces ennemies, en espérant que leurs alliés du Nord, les Skaähnores, viennent une nouvelle fois sauver un Royaume Embrose en très fâcheuse position. Chose qui n’arriva pas.

Un grand fracas se fît entendre… La porte venait d’être brisée ! Des Ahmôses et des Iriliens vociférant fondèrent dans la bourgade et parvinrent rapidement à bout des défenseurs mal équipés que menait le conseiller Embrose Mystic. Rapidement le combat se concentra autour du palais en chantier, tandis que les civils étaient fait prisonniers le temps de la bataille. Le Pharaon jubilait, l’effet de surprise avait eût un effet grandiose ! Mais en regardant l’air tendu de la Reine BlueAngel il se rappela de la lourde tâche qui les attendait… Il était contre nature pour un être de Lumière que de priver ainsi un ennemi de son bien le plus précieux, mais il était bien pire de laisser le Mal agir sans réagir… Ahmenosis II fît signe à Heseb, Kheops et Ipaher de se préparer, tandis que la Reine Irilienne accompagnée de Saphirone, Gloryel et Loup se diriga vers l’entrée principale…
L’heure était à l’action.

Le Saint Roy Floyd distingua l’armure rosée de la reine Irilienne… Elle ici ! Celle que Sylvanaar avait vu grandir et qui la trahissait irrémédiablement désormais en servant la soi-disant « liberté » qu’offraient les Dieux de la Lumière…
Seule la vraie foi comptait aux yeux du Roy, la foi en Gana. Toute autre doctrine n’était que balivernes et hérésie… Au point que récemment des marchands Skaähnores avaient étés brûlés pour avoir tenté de bricoler, dans la panique, un temple en l’honneur du Dieu de la Foudre à Sylvanaar lors d’un violent orage… Alors la vue de ces païens d’Ahmôses et de leurs fidèles alliés Iriliens qu’il n’avait pas su corrompre et convertir, lui donna un haut le cœur.
Son armure équipée il sortit avec sa garde de son palais, désormais encerclé, et trancha des gorges, ouvrit des ventres et creva des yeux au nom de la vraie foi avec un plaisir dont il avait parfois honte. Excellent guerrier et efficacement accompagné de sa Garde Royale, SaintFloyd rejoint rapidement son ami de toujours le guerrier SaintMystic. A la vue du carnage causée par sa sortie les soldats de l’Alliance commencèrent à paniquer et tentèrent de battre en retraite, avant de tomber sur la Reine Irilienne BlueAngel. La dirigeante les regroupa en lançant : « Pour la Liberté et la Lumière, au combat soldats ! » Rapidement, les soldats de l’Alliance serrèrent à nouveau leurs rangs. En réponse, SaintFloyd, confiant, hurla : « Pour Gana, nous vaincrons ! ».
Le fracas des armes redoubla d’intensité…

Le souffle court, la Reine BlueAngel tentait de se frayer un chemin. Non pas vers la sortie, mais vers l’officier Embrose de renom : SaintMystic. Il était l’une des cibles du jour et devait subir son châtiment, pour la Liberté. Elle entendit une clameur parmi les Ahmôses, le Pharaon venait d’apparaitre sur les murs de la cité. La Reine vit les yeux de Floyd briller d’une étrange lumière tout en hurlant : « Toi, Roi de ces impies, toi qui résiste à Gana, tu périras par le feu du seul vrai Dieu ! » Le Roy Embrose tira une flèche qui prit surnaturellement feu à mi-chemin et vint se figer dans le bras d’Heseb, qui s’était jeté devant son souverain. Le malheureux prit instantanément feu et disparu dans un cri de douleur… Dans une vision la Reine BlueAngel pu voir que la résurrection Anarienne avait eût lieu pour l’Ahmôse et elle le vit au cœur de Khepera, surpris mais en pleine santé, en compagnie des autres Ahmôses qui venaient de tomber au combat.
A peine sa vision s’estompa qu’elle vit une flèche brillant alternativement de rouge et de bleu monter monter vers les cieux… Ahmenosis venait de tirer. SaintMystic se moqua et lui hurla : « Tu te fais vieux Pharaon ! Tes Ancêtres t’attendent ! Retourne dans ton Désert et tâche de t’y dessécher à jamais ! » . De sa position la Reine Irilienne distingua un sourire sur le visage du Pharaon…

Un sifflement… un bruit sourd… des cris… Mystic tourna la tête et vit son Roy à genoux une flèche plantée dans le thorax… Le regard dans le vide, SaintFloyd tenta de résister à la mort qui l’attendait… Mais il en était finit… Une étrange fumée blanche se leva du corps du Roy qui dit dans un dernier souffle « Gana… » avant de s’effondrer… Mystic hurla : « Tu paieras pour cela chien ! Tu paieras ! » Avant de sentir une vive douleur dans les reins… Il y vit un trident planté qui disparût comme par magie, il planta son regard dans celui de sa bourreau et lui dit « Toi… Ô toi si Gana m’en donne l’occasion je te pendrais avec tes tripes risible femelle ! ». Le conseiller vit de la surprise dans les yeux de la Reine Irilienne, qui balbutia : « Mais… tu ne… tu devrais être au sol entrain de souffler tes derniers immondices… et là tu… » Mystic tenta de lui envoyer son marteau de guerre Embrose en pleine face. Elle l’esquiva de justesse, il profita de cette confusion pour prendre la bannière Embrose la plus proche. Il se dressa fièrement sur la bute, étendard en main, avant de sentir ses jambes s’affaiblir et son regard se flouter…

Ahmenosis II avait le cœur gros… D’une part son ennemi de toujours venait légitimement d’être condamné à l’errance, d’une autre il savait que cela laisserait un trou béant à un nouveau chaos, et au fond, les deux Embroses avaient étés ses meilleurs ennemis… Il posa le regard sur la butte où gisait SaintFloyd et où se tenait SaintMystic, chancelant, une bannière Embrose en main… Le combat était remporté, non sans peine, et c’est dans cette acharnement de violence qu’allait se tourner une page de l’histoire Anarienne…
L’Embrose s’effondra… Le Pharaon vint à la rencontre du mourant qui marmonnait quelques paroles au cadavre de son Roy…

SaintMystic vit des yeux en amande ornés d’un subtil trait de köhl s’approcher de lui. Il savait à qui ses yeux étaient… Le Pharaon venait le narguer, l’humilier ! Comment osait-il ! Dans un excès de colère il tenta de mettre un coup au souverain Ahmôse, mais son bras se leva à peine du sol… C’est alors qu’il entendit le Pharaon lui dire : « Repose en paix Mystic, ton combat s’arrête ici, notre inimitié aussi, puisse l’éternité t’être favorable, brave ennemi. » Surpris le Conseiller Embrose dans un dernier souffle émit un « Je… » avant de s’effondrer définitivement et de recouvrir sa bannière de son propre sang…
La Légende dit que son sang aurait écrit « Liberté» en ancien Embrose… Mais ça… C’est la Légende…


Épilogue - Les Fantômes

Condamnés à l’état de fantômes, les deux Embroses virent leur peuple se déchirer pour le trône d’Embrosia, et observèrent les restes de leur Royaume s’effondrer sur les bases gravement affaiblies qu’avaient laissées le Saint Roy Floyd…
Un soir de pleine Lune le Roy défunt vint hanter son conseiller, SaintNicolas, et son peuple en espérant jouer un rôle favorable contre la déchéance totale dans laquelle étaient plongés les derniers Embroses… Mais en voulant bien faire il créa un trouble plus profond encore, et une division irréversible affaiblissant Embrosia tout en créant une haine inutile à son encontre… Il n’avait plus la lucidité d’un vivant, et ne pourrait de son état qu’être hargneux et rancunier, par ignorance, s’il venait à se mêler des affaires des vivants… Il ne tenait désormais qu’à lui de choisir la paix, le repos et la sagesse de cette mort et d’ainsi devenir un esprit sage et consulté par ses pairs, ou d’être un esprit haineux et ignorant sa raccrochant désespérément à un passé révolu et disparu, en semant le trouble dans le cœur de son peuple et en détruisant ainsi peu à peu l’âme d’Anarion…

_________________
Killerjsa,
Ancien Administrateur de Vae Victis (Juin 2011 - Juin 2014)  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com
 
Le Roy est mort, vive le Roy ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lion est mort vive lion !
» Le Roi est mort, Vive le Roi !
» Deckcheck est mort, vive Deckcheck !
» Arthas est mort ! Vive Mortsure !
» Le roi est mort! Vive Semper Fi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Accueil :: Les Nouvelles du Monde-
Sauter vers: