Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 De l'ombre à la lumière.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aneheb
Chef Tjaty
avatar

Messages : 900
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 20
Localisation : Khepera

MessageSujet: De l'ombre à la lumière.   Dim 8 Mar - 21:34

Ce texte est le dernier RP écrit par ange.
------------
Prologue

 « Des fois, il est impossible de prédire de tel scénario ». Les jeunes Ahmoses écoutaient avec attention. Aneheb raconte rarement son passé. Pourtant… Des villes ils en avaient vu, des guerres ils en avaient vécu, des générations d’Ahmoses, il en avait vu passer. Et il était toujours là. Mais il racontait rarement son vécu.
S’il allait raconter cette histoire, c’est car elle était récente, car tout le monde n’en comprenais qu’une partie, seul le vieux conseiller savait le fin mot.
Le conseiller se leva, donna trois coups sur le sol de sa canne, l’auberge se entière se tourna vers lui. Aneheb leva sa canne au-dessus de sa tête, avant de la rabattre vers le sol, portant ainsi un quatrième coup. Le vieux conseiller ne contrôlait plus vraiment sa force, ainsi la dalle de sandstone se fissura sous la canne. Ce dernier geste fit comprendre, de un qu’il allait falloir remplacer la dalle, de deux que les scribes allaient devoir prendre note.
« Ecoutez tous, les récents évènements ont porté à confusion, autant dans la faction adverse que la nôtre. Mais il y a une chose dont je me souviens, en Anarion on ne meurt pas. On est ressuscité par les dieux, mais voilà l’histoire de deux hommes, ayant été souvent des ennemis, qui le sont toujours, mais reste des amis. Nos affrontements sont amicaux, et non contre. Alors prenez note de notre histoire »
Ainsi débuta l’histoire…

Partie 1

   C’était une bataille contre Irilis, rien d’inhabituel. Irynehb, bien qu’ayant été tué à de multiple reprise par Illicites, persévérait à attaquer. Ce qui payait vu que d’autre n’avait pas le temps de se débarrasser de cette dernière. Cadott en payait le prix fort, Illicites n’étant pas toujours là, il fatiguait de se battre. N’étant pas toujours sur ses gardes, et portant rarement un bon équipement, il n’était pas souvent apte à se battre. Mais un jour quelque chose changea, quelque chose qui brisait les règles.
Ange était revenue en Anarion il y a peu, il allait au champ de bataille des qu’il s’agissait de défendre. La lame que dégainait Ange était pour le moins étrange. Vieille, rouillée, du vieux sang trainait encore dessus, lui donnant un aspect noir. Ce guerrier semblait avoir atteint une nouvelle forme de puissance. Il n’utilisait plus aucune de ses magies. Seul subsistait deux cubes bleus et un cube blanc autour de son poignet. Lorsqu’il lançait un des cubes il arrivait à se téléporter à l’endroit où il l’avait lancé, et le cube disparaissait quelque temps. Il va sans dire privait pas d’utiliser cet avantage en combat. La plupart des personnes appelait ça de la magie, Ange l’appelait de la technologie.Ange combattait donc régulièrement Irynehb en l’absence d’Illicites, gagnant souvent.

 Ces nombreuses batailles attirèrent l’œil du conseiller Nightmare. Pour une raison personnel. Sa faux avait peur. À chaque fois qu’Ange dégainait, sa faux tremblait. Que se passait-t-il ?  Qui plus est, Ange n’use aucune des multiples magies qu’il possède. De la technologie, une lame et des talents d'esquives ?  
Nightmare trouvait qu’Ange dansait plutôt que combattait. Mais sa façon de trancher ses adversaires était morbide. Comme s’il tranchait de façon à ce que le plus de sang gicle. Il était aussi étrange le fait qu’il laissait le plus longtemps possible l’épée dans le corps de ses ennemis, les faisant hurler de douleur. Même les hommes les plus robustes criaient à en pleurer. Tout cela était anormal. Nightmare se promit de garder un œil là-dessus.

Partie 2
- Ange ? questionna le conseiller Aneheb.
- Oui, répondit abruptement Irynehb. Je l’ai clairement vu sourire lors du combat. Ce n’est pas un sourire de confiance, mais plutôt de plaisir.
- Ainsi il a atteint ce stade.
- Pardon ?
- Considère-le comme un monstre de guerre. Soit un guerrier qui ne craint rien. Je ne serais pas étonné que bientôt il rit durant les combats. Sur ce, je vais rendre une visite diplomatique à Irilis.

[…]
 Aneheb arriva penaut devant les semblants de murailles des camps Irilien, encore en construction, il voyait les multiples tentes Iriliennes en train d'être monté. Il hissa son drapeau blanc devant les gardes.
- Je suis ici pour voir Ange !
 Les gardes le regardèrent surpris. Mais lui firent signe de rentrer. Aneheb fut guider jusqu’à ce qui semblait être la prison du camp. Quand il rentra dans la bâtisse, il se rendit compte que c’était effectivement une prison.
A sa surprise, il vit Illicites se tenant devant les barreaux.
- Est-ce vraiment nécessaire Ange ? Tu vis derrière des barreaux pour des conneries, lança sèchement Illicites.
- Tu vois une autre méthode ? Et je ne suis même pas sûr que les barreaux suffisent.
- Oui, mais tu passes pour un fou là. Si ce n’est pas déjà le cas… Et qui plus est, les plus intelligents comprennent que la situation est désastreuse.
- Et même dans l’autre faction, lança Aneheb de vive voix.

- Je suis ici pour voir Ange !
 Les gardes le regardèrent surpris. Mais lui firent signe de rentrer. Aneheb fut guider jusqu’à ce qui semblait être la prison du camp. Quand il rentra dans la bâtisse, il se rendit compte que c’était effectivement une prison.
A sa surprise, il vit Illicites se tenant devant les barreaux.
- Est-ce vraiment nécessaire Ange ? Tu vis derrière des barreaux pour des conneries, lança sèchement Illicites.
- Tu vois une autre méthode ? Et je ne suis même pas sûr que les barreaux suffisent.
- Oui, mais tu passes pour un fou là. Si ce n’est pas déjà le cas… Et qui plus est, les plus intelligents comprennent que la situation est désastreuse.
- Et même dans l’autre faction, lança Aneheb de vive voix.
Le conseiller Ahmose marcha vers la cellule de son vieil ami-ennemi.
- C’est quoi ce délire ?
- Tu ne veux pas savoir, répondirent en cœur Illicites et Ange.
- La vérité, de suite. Si j’ai bien compris Ange peut sortir de la cellule à loisir.
- Uniquement durant les batailles… Et quand je suis là, répondis Illicites.
- Bougeons.
[…]
Ange désigna un endroit de la forêt pour s’asseoir.  Les trois guerriers s’assirent. Aneheb faisait la moue. Ils étaient maintenant à l’abri des oreilles indiscrètes. Alors il jetait de plus en plus des regards noirs à Ange et Illicites qui lambinait à dire la vérité.
Finalement, après une bonne minute de regards noirs, Ange lâcha l’affaire. « J’ai fusionné avec Fatalis ».  Le regard noir se transforma en regard de stupéfaction. Comment était-ce possible ? Illicites expliqua que comme il était le dernier des Maya, les dieux avait fusionné naturellement avec lui. Pour gagner rapidement en puissance, Ange à vénérer Fatalis, pensant que Mystic se trouvait encore en Anarion. Ainsi son pouvoir divisé en deux, Fatalis serait contrôlable. Au final il s’est retrouvé fusionné à cette dernière. Il disait avoir scellé la majeure partie du pouvoir dans l’épée, mais que celui-ci gagnerait un jour.

Partie 3

 Ainsi donc on en est là. Aneheb était rentré à khepera et se rendait sur la tombe du pharaon décédé, Ahmenosis. Que dois-je faire ? Dois-je l'utiliser ? Il ne s'agit pas de dieux comme ceux des  maya d'Illicites, Il s'agit d'un vieux dieu, un dieu qui n'aurait pas du exister à l'échelle humaine...
Arrivé devant la tombe, le conseiller déposa un bouquet de fleur de sable, c'était son rituel quotidien, il venait se recueillir. Ses pensées prenaient une grande clarté à chacune de ses prières.
Toute la brume de son esprit se vaporisa. « Oui, je sais ce que je dois faire maintenant »
[…]
La cave de la maison d'Aneheb était en piteux état, il ne l'entretenait pas. Et pour cause, chacune des reliques s'y trouvant n'avait guère besoin d'être entretenue. Il chercha un objet précis, qui fut  trouvé en à peine cinq minutes. C'était une lame, des qu'il la dégaina de son fourreau, toute la pièce s'illumina, il la rangea aussitôt. Cette lame n'existait que dans un but : tuer de l'embrose. Une lame contre les serviteurs de Fatalis. Il pris la bandoulière et la mis dans son dos, comme les anciens guerriers Ahmose.
A cet instant, tout ses souvenirs de batailles remontèrent, chaque visages tranchés, chaque corps découpés, tout revenait. Le prix de la guerre, le prix à payer pour servir le bien. Réfléchir en continu sur ses actes. Les temps ont bien changés maugréa le conseiller. Il se hâta de prendre sa kepesh et de la mettre au niveau de la taille, et partit encore une fois pour Irilis, de nuit cette fois.

Partie 4

- Fishman...
- Mon ancien nom est probablement adapté...
Fishman dégaina sa lame de lumière, toute l'ombre de nuit disparu en un instant. Ange dégaina sa lame de l'ombre, la nuit recouvra une partie sombre.
Alerté par de tel changement les Iriliens se pressèrent sur la muraille du campement. Ils eurent la surprise de voir Aneheb et Ange tel des dieux qui contrôlent l'ombre et la lumière.

Les deux hommes chargèrent, ils ne cherchèrent pas la parade, ni l'esquive, ils visaient chacun le cœur de l'autre. Le bruit du sang qui gicle ne provint pourtant que d'un homme, Ange avait été transpercé par la lame de Aneheb, la lame d'ombre était à terre, brisé en mille morceaux.
- Tu me simplifies la tâche, Ange.
- Ne crois en rien que c'est fini, viens avec moi, dans le royaume des dieux.
- Que dis- ...?
Le conseiller n’eut guère le temps de finir sa phrase, il termina inconscient avec la seule vu du sang d'ange se transformant en rubis tout autour de lui.

- Tu es réveillé ?
Le conseiller regarda autour de lui, il lui semblait être dans un immense temple avec des colonnes  de pierres géantes de partout, des gravures ancestral, des noms de dieux, des combats, même ceux qu'il avait vécu, tout était gravé ici.
- Le royaume des dieux ?
- Exact, je t'ai plongé dans le coma, tu n'es pas mort, mais ça te maintiendra en vie le temps de quelques heures.
- Combien ?
- Trois ou quatre, tout au plus.
- Et toi tu es vraiment mort ?
- Oui, du moins plus pour longtemps.
Ange était surprenant, laissé pour mort un nombre incalculable de fois, il était en fait toujours resté  en vie, le plus surprenant était qu'il n'était jamais passé par les moyens de résurrection en Anarion. Comme si il avait une méthode secrète.
- Quel merde, je n'ai plus qu'un seul pouvoir ici.
- Lequel ?
- Celui que je devrais avoir en terme de dieu, mais je n'aime pas m'en servir quand il s'agit d'attaquer. Et toi, des pouvoirs ?
Le conseiller sentit une force lumineuse lui traversé le bras, il pointa une des colonnes qui s'enroula de lumière et tomba aussitôt.
- Pas mal, remarqua Ange.
- C'est quoi ton pouvoir ici ? Redemanda le conseiller d'un regard noir.
Ange soupira, claqua des doigts, et des têtes de lions dorés opaques recouvrèrent entièrement les deux hommes.
- Protection parfaite, c'est tout. Cela dit, bien que on ne nous porteras aucun dégâts, on subira la douleur. Dieu que je n'aime pas ce royaume, sans mauvais jeu de mots.
- Épargne moi tes blagues, rendons nous là où est Fatalis.
- Avec joie.
Il était assez simple pour les deux hommes de retrouver Fatalis, vu que les noms des dieux était indiqué à chaque croisement. Lorsqu'il arrivèrent devant lui, Fatalis était déjà plus qu'une sorte de vieillard rabougri. Ange étant mort, plus personne ne le priait. Aneheb le fit exploser sans le moindre remord.
- Tout cela est trop facile.
- En fait c'est le début.
- Comment ?
- Je suis mort et on est royaume des dieux, tu serais pas intéressé de savoir ce que me prier en plus des dieux Ahmoses pourrait te conférer comme pouvoir ?
- Et notre rivalité ?
- Je n'en ai que faire, tu préviens tout mes amis, suffit de me prier et je vous accorderais la bénédiction du lion d'or. Bien sur, un pouvoir en plus par personne qui me prie.
- Attends, tu serais pas plus fort que les dieux normaux ?
- Non j'ai juste moins envie de rechigner à la tache que la plupart de ces glandus, maintenant ta gueule.
- Hey, je suis aussi dieu pour quelque temps moi aussi, et je vais te faire payer pour avoir dit que mes dieux étaient fainéant.
- Dans ce cas, explique moi pourquoi je serais plus efficaces qu'eux, maintenant, bye bye, home sweet home Fish.
Ange claqua des doigts, renvoyant Aneheb dans le monde des vivants. Prenant place sur le trône de Fatalis, ce qui fit que la salle du dieu se changea immédiatement en un luxueux espace de marbre et de fil d'or. Le nom de Fatalis se changea en « Gold lion »
Ange ouvrit un livre, on pouvait y lire.
Un suiveur : Gold lion.
Deux suiveur : Pheonix.
Trois suiveur :  Black hole.
- Trop de magie en Anarion n'est jamais une bonne idée Ange.
- Je t'emme**** Killer. Sinon Kebab ou resto ?
- Resto pharaonique pyramidale.
- Pfffff...
 Ange prit plusieurs livres qu'il fit apparaître devant lui, il sourit à l'idée de pouvoir tout étudier, mais se renfrogna vite en songeant au fait qu'il allait quand même devoir apprendre. Il suivit néanmoins l'ancien pharaon.

_________________
« Ceux dont la dévotion pour Ahmôsis et Pharaon est de haute teneur, auront des honneurs au-dessus de la masse et contribuerons à l'effondrement de nos ennemis. » - Proverbe Ahmôse

Dernier pharaon de la grande et fière Ahmôsis.   farao  (Septembre 2014-Mars 2015)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphirone
Empereur du forum
avatar

Messages : 1733
Date d'inscription : 14/04/2012
Age : 20
Localisation : En train de contempler les champs de batailles.

MessageSujet: Re: De l'ombre à la lumière.   Dim 8 Mar - 22:03

Je m'attendais a quoi sérieux, c'est du ange, pas étonnant que ça devient abusé niveau pouvoir, position et tout le bordel qui va avec.

On dirait bien qu'on a trouvé le futur scénario de Saint's row 5, on atteint le statut de divinité.

_________________
"Aujourd'hui on s'en étonne, mais dans son histoire, l'homme a toujours impressioné par sa capacité a tuer sans avoir besoin de raison."

"Le devoir ne cesse que dans la mort."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/Saphirone67#video=xq07ri
 
De l'ombre à la lumière.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLASSEMENT - De l'ombre à la lumière -
» Diafutua, 220k€, BC. De l'ombre à la lumière !!!!
» l'ombre et la lumière - un scenario Delta Green - 22 octobre 2010
» L'ombre et la lumière [PV Anhlyr]
» De l'ombre à la lumière [Récit - A lire uniquement]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Anarion: une terre, une vie (Zone JdR) :: Votre Histoire-
Sauter vers: