Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme qui criait comme un loup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ewollenate
Grand posteur
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 25/12/2013
Age : 18
Localisation : Dans TA cave.

MessageSujet: L'homme qui criait comme un loup   Mer 19 Mar - 16:52

Salut,

Donc je post la PREMIÈRE partie de mon RP, la suite suivra bientôt (elle est déjà écrite).

Ce ci est mon PREMIER RP donc s'il vous plais soyez constructif pas MÉCHANT mais je ne rechigne pas sur les conseils.

Cette première partie est vraiment ennuyeuse, l'histoire s'accélère dés la prochaine (promis).

Encore désoler pour les fautes ÉVENTUELS qui serait dans le texte.

Merci de lire mon RP  Smile

.....................................................................................................................................................................................................................................................................................................


Après la mort de son père Esteban était entré dans un état second, celui ou vous passé de l’humain à l’animal, sans âme, avec comme seul option dans son cerveau : Survivre. Mais il c’était calmé et commençait à ressentir la honte, il avait tué deux  hommes et surtout son frère … Peut-être son père avait été quelqu’un d’horrible et que ces gens était venus pour que justice soit faite. Nan, l’explication était trop éloignée de l’homme qu’il avait connus. Mais il fallait en avoir le cœur net. Il allât voir l’homme et lui demandât : « qu’avait fait mon père pour mourir ainsi ?
- Ton père était un homme bon mais trop puissant pour certaine personnes… Il aurait pu renverser le pouvoir en place si nous ne l’avions pas tué. Lui répondit-il.
- Mais il vivait au fond de la campagne, le seul pouvoir qu’il avait était su ses deux-fils et encore…
- Tu crois que la vie de ton père a commencé le jour de ta naissance ? Ton père était un grand homme avant de rencontrer ta mère ; il était un des plus grands générale de son altesse. Mais comme beaucoup une vie paisible loin du champ de bataille l’attirait et ainsi après une bataille il désertât. Après la suite tu la connais mieux que moi je crois.
- Mais pourquoi … répondit tristement Esteban.
- Tu apprendras que le royaume d’Anarion est bien différent de celui que tu as connus. Répondit l’homme sans se préoccuper des états d’âmes du jeune-homme. Tu devras d’ailleurs changer de nom pour que les gens qui veulent te nuire ne te reconnaissent pas. Comment veux-tu t’appeler désormais ? poursuivis l’homme.
- Je souhaite m’appeler Ewollenate. Répondit Esteban.
- Pourrais-je savoir pourquoi ? une histoire particulière te lie avec ce surnom ?
- C’était le nom que j’utilisais avec mon frère quand nous jouions dans les champs. »
Esteban repensait à son frère, au visage qu’il avait au moment où il avait pris la tête de leur père à la main. Des tas de questions lui trottait dans l’esprit. Pourquoi t’en de violence ? Pourquoi les avait-il trahis ? Toutes ces questions resteraient sans réponses.
Après quelques jours de routes, ils arrivèrent aux portes D’Alizarine. Esteban fut étonné de l’état de la ville, elle ne ressemblait à aucune des villes qu’il avait vues de sa vie. Mais ce qui l’étonnât encore plus fut la destruction qui était présente au tour de la ville mais qui n’avait l’aire de déranger personne. Ils amenèrent  les chevaux à l’écurie. Et ce dirigèrent vers une grand place avec une fontaine au centre. L’homme entra dans un bâtiment, Esteban le suivit comme il en avait pris l’habitude au fil des jours. Il s’agissait d’une taverne assez grande avec une longue table au centre. L’homme montât à l’étage. En arrivant en haut, il lui fit signe de rester au fond de la pièce. Esteban avait appris peut-de chose de l’homme durant le voyage si ce n’est son nom, Rorick. Rorick s’assis en face d’un homme, l’homme semblait très peu inquiet, il était étalé sur sa chaise et tenais sa pinte de bière dans une main ou il était Esteban ne voyais que la couleur de ses cheveux, blonds. Après quelque éclat de rires et paroles, Rorick invitât Esteban à s’assoir à côté d’eux. L’homme aux cheveux blonds prit la parole :
      - Alors comme ça tu n’es pas d’Anarion ?
- Non … répondit-discrètement Esteban
- Quel est ton nom ?
Se rappela les paroles de Rorick. Et dit
      - Ewollenate, voilà mon nom.
     - Dit moi Ewo’, ça te dérange que je t’appelle ainsi ?
- Non…
- A tu déjà tué quelqu’un ? Repris l’homme.
- Non. Mentit-il.
- Donc tu n’as jamais senti le contact du sang sur ta main ? Tu n’as jamais vu la mort alors ? Continuât l’homme.
- J’ai déjà vue des gens mourir mais pas cause de moi. Répondit Esteban.
- Comment sont-ils morts ces gens ?
- D’une mort rapide et douce. Quel-est votre nom ? Essaya Esteban pour changer de sujet
- Je me nomme Teddy mais de quel type de mort sont morts ces gens ?
- D’une mort naturelle. Répondit Esteban
- Mais a tu déjà vue quelqu’un mourir violement ?
- Nan, enfin je n..."
Sans que Esteban n’eut le temps de réagir Teddy avait pris son couteau et l'avait planté dans la gorge de Rorick, en pleine carotide, le sang coulait à flot dans son assiette. Pourtant personne ne semblait se soucier du pauvre bougre. Esteban se demandait ou il était tombé.
"Voilà ce qui coute à ceux qui me désobéisses
- Pourquoi l'avez-vous tue ? Dis faiblement Esteban.
- Parce que tu t'appelles Esteban et non Ewollenate. Tu devrais être mort, mais vue que tu m’a l'aire bien en vie, je t'accorde une seconde chance. Dit Teddy pendant que deux gardes trainaient le corps à travers la taverne.
- Mais pourquoi vouloir ma mort, qu'ai je fais pour mériter ça ?
- Tu es un descendant d'un des hommes les plus puissants d'Embrosia. Les hommes puissant vivent peu de temps, a Embrosia... réponds dit Teddy, le regard au loin.
- Mais ...
- Bon, tu m'a l'air fatigué, je vais te réveiller. DEUX BIÈRES GARCON !!!"
Après quelques chopes, Ewollenate était ivre mort. Si bien que le lendemain, il se réveillât en charmante compagnie.
"Ha ... le voilà !!! Bien dormis ??? Lui demandas Teddy, qui avait l'air bien réveillé." Comment un homme comme lui pouvait tuer aussi facilement ?
"Oui... je pense, mais depuis ou sommes-nous ? Demandas Esteban, curieux de savoir où il était.
- Dans un bordel, pardi !!! Tu crois que nous aurions pu courtiser  autant de femmes en une soirée ?
- J'espérais. Dis Esteban avec une pointe d'ironie
-Bon finis la sieste, on vat voire si tu peux servir à Embrosia. Lève-toi. Dis Teddy, en ouvrant les tentures rouges du bordel. Nos deux compères, payaient l'addition et partirent vers le château du Roy Nicolas. Esteban ne connaissait rien en politique, à pars que plus on est haut plus on tombe fort. Arrivé au château, deux hommes, habille bizarrement, contrôlaient l'entrée. Quand ils virent Teddy, ils s'écartèrent de son chemin.
"Qui sont ces hommes ? Demandas Esteban.
- Des soldats Ahmoses chargé de la surveillance d'Embrosia.
- Et pourquoi ils vous ont t’isl laissez passer ?
- Tu peux me tutoyer.
- Pourquoi t'on t'ils laissé passer ?
- Parce que je suis conseiller du Roy"
Dans la tête de Ewollenate tout devenais claire, pourquoi personne n'avait réagis quand il avait tué ce pauvre Rodrik.
Arrivé au pied du trône, Esteban voyait pour la première foi, le grand Roy d'Embrosia
" Qui est cet homme ? Dis celui-ci.
- Il se prénomme Ewollenate, c'est ... voulus commencer Teddy
- Mais je m'a... l'interrompis Esteban avant de se prendre un coup de coude dans les cotes provenant de Teddy
- C'est un étranger, il vient d'un royaume voisin, je voudrais lui faire passer des tests d'aptitudes.
- Intéressant, tu penses qu'il peut servir à notre armée ? Répondis passivement Nicolas
- Je pense, qu'il peut même faire partit de ma section.
- Tu lui fais autant confiance ? Qui te dis qu'il ne te plantera pas de poignard dans le dos, c'est un étrange.
- Nous hébergeons bien des Ahmoses sous notre toi ... répondis en baissant les yeux Teddy
- Oui mais eux nous protèges. Ton ami ta déjà sauvé la vie ?
- Oui. Mentit Teddy
- Alors dans ce cas ... tu peux le tester. Répondis Nicolas en partant regarder la carte d'Anarion, il avait l'air triste en la regardant."

Esteban et Teddy partirent dans la cours du château, Teddy pris deux arcs et quelque flèches.
" Tu vois la pointe de la chapelle ? Tire dessus, tu as deux flèches."
Esteban banda son arc, lâchas la corde la flèche partit... raté de peu. Deuxième tire, mais ... quelque chose se produit dans sa tête, comme un déclic, des images, des voix incompressible. Son regard changea. Ewollenate bandât, tira et ... en plein dans le mille.
"Bien joué, maintenant l'épée". Teddy pris deux épées.
Ewollenate réceptionnas l'épée que Teddy lui envoyait.
"En garde !!!"
Ewollenate ne se le fit pas dire deux fois, Teddy accélérais ses mouvement, Ewollenate savait que si ça continuais comme ça, il serait vaincus. Alors, il se souvint des entrainements avec son frère, quand ils utilisaient le terrain en leur faveur. Alors Ewollenate grimpas sur une charrette, Teddy le suivit. Ils arrivèrent à un moment ou la charrette commençait en pencher en arrière, Ewollenate sautât un grand coup sur l'arrière, l'avant se souleva et Teddy déstabilisé ne put éviter l'attaque D'Ewollenate.
"Bravo, tu as gagné ta place parmi nous. Dis Teddy essoufflé pars le combat.
- Je suis donc soldat Embrose c'est ça ?
- En quelque sorte ...
- Comment ça, pourquoi en quelque sorte ? Demanda Esteban
- Tu es un membre de ma garde personnel. Bon, nous allons aller au dans le quartier de ma garde, te trouver une maison."
Le soleil se couchait sur Alizarine, les oiseaux ne chantait pas, ils n'y avaient plus d'oiseaux les plus démunis avaient dû les manger. Esteban, se sentait pourtant bien dans cette ville, mal famée, puante et certains disait même maudite... En arrivant au quartier de la garde, nos deux amis étaient heureux car en Hiver, la froideur nocturne arrive plus vite et la cheminée de la maison générale avait l'air si chaude. Alors quand ils passèrent la porte, qu’ils sentirent la chaleur, ils lâchèrent un "aaaaaaah !!!!" Ce qui fit rirent les occupent de la pièce. Ils étaient quatre: un était petit mais avait l'air d'avoir vécus autant d'aventures que les autres; un autre lisait un livre, très poilus, il devait venir d'une contrée nordique; il avait un homme assez robuste, il paraissait issu d'une famille royale, assez riche pour lui payer une épée comme celle qu'il tenait contre sa taille; il y avait aussi, une sorte d'homme ou esprit, enfin cet être encapuchonné semblait être capable de tué juste par la pensée

Les trois hommes semblait se connaitre depuis peu de temps, mais avait une complicité qui montrait qu'ils avaient traversé de nombreuse aventures. Esteban fit connaissance avec tous les membres de la garde; le barbue se nommait Addraenyc, le petit lui se prénommait E68, l'encapuchonné Yfer et il y avait Wickes l'ancien chevalier au service de son père. Après leurs avoir raconter son histoire, les six nouveaux amis, s’offrit une partie de Poker. A la fin de la soirée, Teddy partit le premier, les 5  amis se partirent se coucher. Addraenyc montrât sa chambre à Esteban.
"-voilas ou tu dormiras, j'espère que tu trouves ça confortable... lui dit Addraenyc
- oui, je ne vais pas faire mon difficile de toute manière.
- Si tu as besoin d'aide vient me voir je suis la chambre à côté.
- Merci, par contre en cas d'attaque quel est le protocole ? Demanda Ewollenate.
- Tu cours aux châteaux et tu reçois les ordres.
- Bon, hé bien bonne nuit.
- A toi aussi, que Gana veille sur ton sommeille !!!"
Rien qu'au nom de Gana, les poils d’Ewollenate c'était hérissés, comme si ce nom lui donnait des frissons. Des voix ce firent entendre dans ca tête quand Addra ferma la porte.
Il ne les comprenait pas, on aurait dit des lamentations ou des cris de colère. Puis un grand " Tue !!!" se fit entendre. Esteban eu à peine le temps de se mettre sur son lit qu'il tombât dans les vapes.
Le lendemain matin, Esteban se sentait comme après une gueule de bois, mais plus forte que d'habitude, il prit une tranche de pain et quitta la maison. Il marchât à travers les rues puis en regardant ses habits, il se dit qu'il devrait peut-être se faire refaire des habilles. Il se rendit chez un couturier, il payât avec l'argent que lui avait donné Teddy après son enrôlement. Il décidât de se faire une sorte de longue cape noire avec une capuche, mais de ne pas la fermer pour ne pas gêner ses mouvements, mais de mettre des manches pour avoir chauds (et il trouvait ca classe donc on s'en fou de la raison exacte de cette accoutrement).
Quand il sortit de chez le couturier il se trouvait changé. Mais il lui manquait quelque chose ...
Il continua de déambulé à travers Alizarine jusqu'à trouver ce qu'il voulait chercher, la forge.
Il demandât au forgeron s’il vendait des dagues, celui lui répondit que c'était une arme de femme. Ewollenate, énervé comme jamais, pris le forgeron par le col et lui dit: "arme de femme, mais pratique pour ouvrir les gros porcs comme vous ..."
Le gros forgerons le regarda avec un regarde implorant et partit chercher ce qu'il lui demandait. C'était une dague assez banale, un manche en cuire avec peu de décoration sur la lame d'acier. Ewollenate la testa avec quelque mouvement puis pris la parole.
" Pour combien ? Dit Ewollenate
- Pour 500 As. Répondis le forgeron emplis de fierté
- 500 as pour ça ? Vous vous foutez de moi ? Pour 100 je veux bien mais ...
- J'ai dit 500 as !!!"
Ewollenate pris la lame et repris le forgerons par son col.
"Voyons si elle en vaut vraiment le pris ... dis Ewollenate, en plaçant la dague sous la gorge du marchand. Je crois, que ce soir, les rat mangerons saucisse de porc ... continua Ewollenate en plaçant sa lame au niveau de l'entre jambe du forgeron.
- C'est bon !!! 100 as, je vous la fait à 100 As !!!
- Vous voyez qu'on peut trouver un accord ? Dit Ewollenate en relâchant son étreinte."
En sortant du magasin, Esteban avançait avec un sourire narquois, il se sentait intouchable ...


A SUIVRE ...


Dernière édition par Ewollenate le Mer 19 Mar - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sekari
Petit habitué
avatar

Messages : 445
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 19
Localisation : Loire-Atlantique (44)

MessageSujet: Re: L'homme qui criait comme un loup   Mer 19 Mar - 17:41

C'est plutôt sympa, et ce n'est pas ennuyant !
De toute façon, pour un bon RP divisé en chapitres, il y a toujours quelques moments de faiblesses, qui servent à poser l'histoire et son contexte ^^

J'attends la suite, je place le topic dans mes favoris Razz

_________________
« Le corps d'un homme est plus vaste que le grenier de Pharaon. Il est rempli de diverse réponses : Choisis ce qui est bon à dire, et que la mauvaise parole reste prisonnière de ton corps. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ewollenate
Grand posteur
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 25/12/2013
Age : 18
Localisation : Dans TA cave.

MessageSujet: Re: L'homme qui criait comme un loup   Jeu 20 Mar - 13:21

2 emes parties:




En arrivant au château, il se rendit là où on lui avait dit d'aller, il tapa dans la main de ses compagnons qui eux aussi avait pris un peu de retard. En entrent dans la pièce, ils virent Teddy en bonne compagnie. Apres que les dames soit partit, Teddy prit la parole :
" Alors, bon, voilas, je fais appel à vous pour une affaire urgente, mais personnel, donc secrète, personne ne doit être au courant à part vous... Même le grands roy ... Compris ??? Commençât Teddy
- compris ... dirent en cœurs ses gardes
- en claire, je veux récupérer un marteau aux Iriliens, ce marteau est un symbole sans lui Embrosia n'est rien ... Juste une nation de vassaux... Donc, vous allez partir pour Amentie, le marteau est situe dans l'armurerie de la reine, je veux que vous ne touchiez a rien d'autre, compris ???
- Compris ...
- Vous vous rendrez là-bas avec un voilier‏ marchand Skaa, datant de l'époque de notre alliance, en accostant les douaniers vous demanderons ce que vous transportez, vous direz du blé, les Skaa en ont assez pour en vendre au Iriliens, si ils vous demandent des papiers, donner leurs du fer, mais rester discret surtout ne jeter pas les corps à l'eau, le plafond d'Amentie est en verre des gens verrais les cadavres, mettait les dans le bateau. Ensuite pour pénétrer dans la ville elle-même, ils vous suffiront de passer avec les refugié de Kalliste, ils sont nombreux. Pour rentrer dans le palais, vous aurez juste à rentrer, les Iriliens sont vigilant, si ils vous interrogent, demander une audience a la reine, vous direz que nous voulons nous rebeller, a l'intérieur vous aurez juste a semez les gardes et vous rendre dans l'armurerie. Voilà des questions ?
- Donc en claire, deux qui garde le bateau, deux qui occupent les gardes et la reine. Il n'y aura qu’une personne pour prendre l'arme ? Demandas Wickes en comptant sur ses doigts
- Oui, il faudra être discret pour se rendre la bas.
- Alors je le ferais. Dis Esteban
- Pourquoi toi et pas moi? Répondis Yfer
- Parce que je suis discret et que je manie la dague assez bien.
- Quelle rapport avec la discrétion ? Questionnât E68
- On n'utilise pas de marteau de guerre quand on est discret. Dit Esteban en fixant les quatre autres gardes et leurs marteaux Embrose.
- Dans ce cas, c'est partit et que Gana vous protèges !!! Dit Teddy"
Ewollenate, sentait que les voix se réveillaient, il quittât donc la pièce rapidement, les voix criait comme si elle avait peur, puis des cris de victoires se firent entendre. Ewollenate vit un fanion qui brulait puis la vision lui montrât une autre image, celle d'une pile de cadavre, avec en son haut, un guerrier Ahmose et son étendards planté dans le tas de cadavre, les voix crièrent encore une foi "Tue !!!".
Arrivé à la maison, tout le monde se préparait
Au bout d'une heure, le pactage était prêt, ils commençaient a s'éloigné de la maison, un homme se mit à les appelés, il paraissait affamé, quand il parlait des odeurs de bile remontait, Esteban dut s'écarter pour ne pas vomir. Il leurs expliqua qu’il était poursuivis et que les hommes qui le poursuivait le tueraient si ils ne l’aidaient pas.
"Le petit nouveau vas vous aidez, ne vous inquiétez pas. Dis Wickes
- Moi ?! Demanda Esteban surpris
- Nan, le banc, bien sûr que je parle de toi.
- Mais...
- Retourne nous au port quand tu auras finis."
Ses compagnons s'éloignèrent rapidement.
Apres quelques minutes, un groupe d'homme arrivât en courant, "c'est lui !!!" Crias l'homme à la tête du groupe. C'étaient des paysans, très pauvrement vêtu. Ils voulurent attraper l'homme, mais Esteban s'éparât les deux camps.
"Qu'a fait cette homme ? Commençât Esteban
-S't un démon et nous, crevindillous, on n’aime pas les démons dans les parages. Dis ce qui semblait être le meneur du groupe.
- Avez-vous des preuves ?
- Nan, mais il a tué mes é'fants, j'y suis sûr que c'est lui qui les a tué.
- Avez-vous des preuves ?
- Non. Mais si vous ne vous écartez pas, je serais obligé de vous aplatir le crane avec mon bâtasse.
- Savez-vous qui je suis ? Dis naïvement Ewollenate
- Heu non ...
- Je suis Ewollenate, de la garde personnelle du conseiller Teddy, je place cet homme sous ma protection, si vous le touchez, je serais obligé de vous faire empaler sur la place. Compris ?
- Nous reviendrons, mais cette foi, creviendillou, nous serons assez nombreux pour vous briser les cotes. Dis rageusement l'homme"
Ils s'éloignèrent, en dérangeant les gens sur leurs passages.
Esteban regardas l'homme et lui demandas si il allait bien, celui-ci le remercia de son intervention. Esteban partit, l'homme resta sur place à le regarder de loin. Son visage changea et il dit "Zanatos kav Murick, ti mavo nemv mav"(la traductions spoil trop, est si je vous dis la langue aussi), après cette phrase il s’évapora comme de la fumée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme qui criait comme un loup   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme qui criait comme un loup
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [achat] homme lézard (comme par hasard^^)
» Daiku : Le Pirate homme-loup ![Validé]
» L'homme arbre qui cache la forêt (ou l'inverse)
» Morghan "Le Loup Noir" Damaryan
» Rp libre chasse a l'homme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Anarion: une terre, une vie (Zone JdR) :: Votre Histoire-
Sauter vers: