Serveur Minecraft francophone JcJ, JdR, Factions (PvP, RP, Factions)
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vieillesse de Pharaon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killerjsa
Administrateur à la retraite
avatar

Messages : 2247
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : France

MessageSujet: La vieillesse de Pharaon   Sam 7 Juin - 12:29

Cela faisait désormais plusieurs mois que le peuple d’Anarion s’était trouvé envoyé dans un nouveau monde plus beau, plus pur mais aussi plus rude. Le Pharaon de la faction Ahmôsis, appelé Ahmenosis dans l’ancien monde et couronné à nouveau sous le nom d’Ouseremes dans le nouveau monde lors de la redécouverte des Dieux Ahmôses, se faisait désormais vieux, très vieux. Bien que ne semblant pas affaiblis, il avait des absences, les Dieux occupants son esprit et le plongeant dans une profonde méditation dont rien ne pouvait le sortir. Il le savait, ses conseillers le savaient, et avec le temps tout Anarion le savait : le jour de sa disparition physique était proche. Alors que les Ahmôses, fiers d’être sujets de celui qui aura guidé le peuple Ahmôse vers une longévité unique dans l’histoire du monde, sentaient que leur histoire allait en être bouleversée, ses ennemis ne savaient qu’en penser. Ils avaient d’une part envie de se réjouir de la disparition d’un redoutable opposant, de l’autre la peur de l’inconnu. Aujourd’hui, ils savaient à qui ils avaient à faire et quelles étaient ses forces, ses qualités, et ses défauts. Mais de quel fer sera fait demain ? Son successeur sera-t-il un dégénéré agressif, un diplomate passif ou quelqu’un suivant sa ligne ? Ahmôsis allait-elle continuer à exister ? Sans un administrateur des Dieux reprenant le flambeau, Anarion allait elle pouvoir subsister ou allait-elle définitivement disparaitre dans l’obscurité de l’histoire ? Nul ne le savait, et cela effrayait dans tous les coins du continent.

Lors de la semaine précédente, tous les anariens firent le même rêve étrange des plaines enneigées Skaahnores au bandeau fertile du fleuve Ahmôse :
Le rêveur se trouvait volant au-dessus d’Anarion au milieu d’une brume poisseuse… Soudain, surgissant des ombres, un humanoïde à tête de chacal et aux yeux rougeoyant. Quelques instants plus tard, un être ne ressemblant pas à grand-chose d’autre qu’à une créature terrifiante se présenta en face de lui. Les deux bêtes s’observèrent un instant. La première des créatures fit apparaitre une lance dans sa main, comme par enchantement, l’autre ne montra que de terribles griffes et commença à baver des litres et des litres d’un immonde liquide verdâtre. Les deux bêtes se ruèrent l’une sur l’autre et engagèrent un terrible combat. Rapidement, le monde fut englouti dans un mélange de bave, de sueur et de sang. Soudainement, une lueur vive se leva à l’horizon, comme une fente, une échappatoire pour le rêveur qui assistait flottant dans les airs sans bouger à la terrifiante scène. Une sensation monta dans chaque Anarien rêvant au creux de son lit : tenter de nager vers la lueur au prix d’efforts hors du commun, ou bien se laisser couler dans l’immonde liquide qui allait lentement remplir leurs poumons. Une voix rauque et comme divine si fit entendre « Vous êtes… donc nous sommes… L’administrateur des Dieux s’en va bientôt… Réveille-toi ou disparait à jamais Anarien ! ».
Beaucoup se réveillèrent en sursaut et en sueur, convaincu que ce rêve n’était pas le fruit de l’imagination, mais bien un présage…

Le lendemain matin, la populace paniquée par ce présage se pressa autour du palais du souverain Ahmôse. Rapidement, Ouseremes se montra à la foule, droit et digne dans sa vieillesse. Il exclama alors : « Oui. Je vais mourir. » Des murmures et des cris se firent entendre. Il poursuivit : « N’oubliez pas frères et sœurs Ahmôses, frères et sœurs Anariens, la mort est une étape de la vie, pas la fin. Mon esprit n’habitera plus mon corps, mais il habitera toujours vos cœurs si vous lui ouvrez la porte de votre âme. Je serais toujours là au loin avec vous et pour vous, pour l’éternité. » Une profonde tristesse envahit le cœur de ceux ayant entendus ces quelques mots, bien qu’un peu réconforté par ces paroles.  C’est ainsi que les prêtres Ahmôses préparaient les rituels funéraires digne d’un Pharaon. La construction de la pyramide était logiquement accélérée, le présage étant clair il fallait désormais préparer l’inévitable avec dignité et grandeur…

L’avenir et l’équilibre d’Anarion allait être bouleversé, c’était la fin d’un monde. La naissance d’une nouvelle ère ne dépendait désormais que de la descendance de Pharaon, administrateur des Dieux rappelé auprès d’eux...

_________________
Killerjsa,
Ancien Administrateur de Vae Victis (Juin 2011 - Juin 2014)  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vaevictis.actieforum.com
 
La vieillesse de Pharaon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la famille du Pharaon s'agrandit ou ça grandit ?
» Énigme 083 : Vieillesse
» Les Rois des Tombes quand ils étaient vivants
» Quant à l'age des Tau
» Les Liens de l'Âme (Fanfic YGO - AtemxYugi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vae Victis Minecraft :: Accueil :: Les Nouvelles du Monde-
Sauter vers: